Accueil > Club > Archives > Le Randonet Tour 2012

  le BugeyNet - 18 / 19 / 20 mai 2012


(22/01/2014)

Au pays de la pierre et des bateliers.

Au XIVème siècle, si la navigation au sud de Lyon était largement pratiquée (elle l’est encore de nos jours avec un important trafic commercial), il n’en était pas de même pour le nord de la ville. Le Rhône y devenait capricieux, les fonds engravés. Les bateliers qui venaient de Suisse et de Savoie devaient affronter des rapides, dont le plus célèbre était à Sault Brénaz. Un canal avec une écluse y furent même construits au XIXème, pour faciliter la descente des « savoyardes » venues de Suisse ou de la Savoie. De ce passé, les armoiries de Sault-Brenaz gardent inscrite une ancre de marine.


Le massif du Bugey, prolongement naturel du massif du Jura, né au nord, dans la région du pays de Gex, suit et donne sa courbe au Rhône, avant de se terminer dans la région de Sault-Brenaz. C’est du massif du Bugey et de ses entrailles que la ville a tiré sa fortune : l’exploitation et le commerce de la pierre de taille et des matériaux de construction. On construisait des grands bateaux, les Rigues, capables de transporter 200 tonnes de pierres jusqu’à Lyon. La ville de Villeurbanne fut en grande partie construite à partir des carrières de Sault Brénaz et de Villebois. Ce furent les derniers bateaux à circuler sur cette partie du fleuve.

De cette époque il reste aujourd’hui une industrie de la pierre et du ciment et la grande obélisque au centre de la ville voisine de Villebois marque la prégnance de ce savoir-faire séculaire. Un membre de VTTnet y a même de la famille qui vécut de cette industrie. De la batellerie par contre il ne reste rien ; les rapides ont été domptés par un barrage qui régule le fleuve et produit de l’électricité, et sur l’ile au milieu du fleuve, ne subsiste qu’une écluse et les installations du petit port, témoignages d’une autre époque.

Longtemps ville frontière entre le Royaume de France et le Duché de Savoie, elle marque aussi une frontière géologique, entre plaine et montagne. C’est cette différence et ce contraste que nous vous proposons d’explorer à VTT.

Le programme de ces 3 jours : « Pousse au riome et tire à l’empie ! »

VENDREDI : Les deux rives du fleuve présentent des visages très différents. Sur la rive gauche, appelée « riome » (royaume) par les bateliers, était le Royaume de France. Aujourd’hui c’est le département de l’Isère. C’est la grande plaine alluvionnaire. Le fleuve y a toutefois creusé dans le calcaire des reliefs, et on y trouve des plateaux perchés, qui portent la trace d’habitations depuis l’antiquité. De nombreux bois couvrent une zone où les étangs sont nombreux, comme dans la Dombe toute proche.

Départ de notre base en vélo pour attaquer le massif du Serverin, un gros plateau calcaire, dont les falaises sont visibles dés le premier kilomètre et qui culmine 200m au dessus de notre point de départ. Nous rentrerons rapidement le vif du sujet, car 25% de la dénivelée du jour sera avalée dés le 5eme kilomètre. Chemins en forêt, singles, pistes, bois, coups-de-cul, descentes, gorges, étangs... C’est un parcours varié qui nous attend, avec une longue visite des falaises, tantôt en haut, tantôt en bas. Une petite visite d’une des nombreuses gorges de la région avant de remonter sur le plateau par une alternance de pistes plus ou moins larges avant de longer une dernière fois le "gaz" des falaises pour retourner vers notre camps de base.

Cette première journée totalisera une quarantaine de kilomètres et la dénivelée approchera les 900m, avalés de façon très fractionnée. Pour les moins aguerris, ou ceux qui souhaitent se réserver pour la suite des hostilités, il y aura matière à quelques raccourcis. Des petits passages techniques sont à prévoir, mais des variantes permettront de les éviter.

SAMEDI : Pour ce deuxième jour, changement de bord. La rive droite, dite « empie » (empire), marquait la frontière avec l’Empire de Charlemagne, puis plus proche de nous, le Duché de Savoie. Ici c’est le massif du Bugey sud, et le département de l’Ain. De hautes falaises, des reliefs couverts de forêts, des villages perdus et parfois isolés. Le massif longe fleuve et s’adosse à la Savoie voisine. Prolongement du Jura, le Bugey, né plus au nord, se termine ici, avec comme en Savoie, des vignes au pied des falaises. On produit ici des vins depuis l’antiquité.

Le temps de se chauffer sur la piste cyclable, la via-rhona, qui reliera bientôt le lac Léman à la Mer Méditerranée et nous attaquerons la montée. Pour faciliter l’ascension nous emprunterons une piste, permettant de dérouler tranquillement notre effort. Mais il faudra s’armer de patience car la montée durera probablement une heure. Une fois en hauteur, nous partirons à l’assaut du massif. Une zone parfois sauvage, entièrement recouverte de bois. A cette heure les parcours ne sont pas totalement arrêtés, mais il pourra y avoir quelques passages plus délicats que la veille, mais rien de techniquement insurmontable pour un vététiste entraîné. Et il n’est jamais interdit de franchir à pied un obstacle. Le physique sera plus mis à l’épreuve que la veille, d’autant que la typologie des lieux, avec une barrière de falaises, interdira les coupes et les raccourcis. La distance devrait avoisiner les 50Km mais la dénivelé dépassera les 1000m.

DIMANCHE - 26km / 400mD+ : Après avoir rangé le campement, nous partirons explorer de nouveau les rives du Rhône, une petite incursion dans le massif, en version “soft”, avec peut-être une petite surprise, si le temps le permet. Cette dernière sortie s’inscrira sous le signe de la coolitude, du soft et de la convivialité. C’est d’ailleurs avec un moment de convivialité que nous devrions clôturer ces trois jours de VTT en Bugey.

Notre camp de base ; dodo, miam-miam, glou-glou...

C’est tout au milieu du Rhône, que nous logerons, puisque notre camp de base est situé sur l’ile de la Serre, en face du village de Sault Brenaz. Ancien port, avec son écluse et son canal qui permettait de franchir les rapides, l’endroit est aujourd’hui transformé en centre de loisirs avec une base de kayak.

A l’originalité du lieu, nous ajouterons celui du logement, puisque nous vivrons dans des tentes trappeurs, des hébergements faits de bois et de toiles, comportant des lits, et pouvant accueillir de 4 à 5 personnes. Chaque tente comporte une terrasse avec table et chaises et un éclairage alimenté par des panneaux solaires.

Nous disposerons de 4 tentes pour un total de 16 places maximum et d’une grande tente commune de 40m², qui nous permettra de nous retrouver pour les afters et les petits déjeuners, celle-ci disposant de plaques de cuissons et d’un frigo. La base disposant d’un camping, nous feront usage des sanitaires et des douches (chaudes !) du camping, qui seront à notre disposition, histoire de ne pas rester dans notre jus les 3 jours...

La spécificité de cet hébergement impliquera quelques dispositions propres à la vie en camping, qui vous seront communiquées lors de votre inscription ; lampe de poche, sac de couchage, et de la petite vaisselle. Et bien sur des coups de mains pour aider à la vie de notre petite tribu.

Les soirs nous prendrons nos repas dans une auberge située à 3km de notre camp de base et tenue par Aldo, un ancien membre de VTTnet, aussi généreux derrière les fourneaux que sur un VTT. Ce ne sont pas les participants au LyonNet en 2006 qui diront l’inverse ! Si la météo est clémente nous rejoindrons l’endroit en vélo. Prévoyez éclairages et cadenas.

Pour les accompagnants et les non vététistes ? : Les accompagnants et les sympathisants qui voudraient venir nous rejoindre sont les bienvenus et ils ne devraient pas s’ennuyer en attendant le retour des guerriers. La base de loisirs sur laquelle nous logerons propose de multiples activités : kayak, rando canoë, via ferrata, devalbike. Nous vous invitons à consulter le site de la base pour préparer votre séjour.

La région elle aussi est riche en activités...vous pourrez rejoindre la base de loisirs de Montalieu par le petit train touristique, visiter le musée de la Pierre et du Ciment ou le musée mémorial des enfants d’Izieu, voir l’un des nombreux sites néolithiques de la région, visiter les grottes de la Balme (où les vététistes passeront) sans compter les multiples randonnées à pieds possibles et la proximité de Lyon, ville touristique.

Les sportifs qui préféreront le bitume à la poussière (ou la boue...) des chemins, devraient trouver ici de quoi se régaler. Col de Porte, Col du Grand Colombier...la région est prisée des « routards » qui trouvent ici dénivelées et routes tranquilles.

Les cyclos ne seront pas en reste, avec la via-rhôna, la piste cyclable qui longe le Rhône et devrait à terme permettre de joindre le lac Léman à la Méditerranée. Celle-ci comporte divers tronçon dans la région.

Il est à noter que ces activités ne sont pas programmées par VTTnet et resteront à l’initiative des accompagnants et à leur charge. Toutefois nous ferons tout pour vous faciliter l’organisation de votre séjour.

En résumé :

Quand : du jeudi 17 mai au soir au dimanche 20 mai 2012.

Comment ? : diverses formules seront proposées :
- « full » avec arrivée le jeudi soir au dimanche après le repas de midi
- « médium » du vendredi soir au dimanche et
- « journée » pour les locaux et les pressés.

Où ? : Pile au milieu du Rhône !!! Sur la base de loisirs Eau Vive, sur la commune de Sault Brenaz dans l’Ain (01).


Venir ? :
Villes les plus proches ; Lyon (57km) et Bourg en Bresse (51km). Gare la plus proche ; Ambérieu en Bugey (18km)


Agrandir le plan


Pour qui ?
Tout vététiste, niveau de pratique moyen à assidu, bonne forme physique, niveau technique intermédiaire, capable de rouler sur de sorties de 40/50km pour des niveaux de dénivelées de l’ordre de 1000m +.

S’inscrire ? :
Télécharger le bulletin et le retourner avec votre réglement à l’adresse indiquée à l’intérieur.

N’oubliez pas de joindre votre inscription 2012 au Club VTTnet :

PDF - 74.5 ko
Inscription au BugeyNet

Forum et blog BugeyNet

Pour garder le contact, discuter, questionner, échanger, partager sur ce rendez-vous, connectez vous sur le fil BugeyNet du forum VTTnet

Et pour suivre l’évolution de la préparation du BugeyNet et les recos, connectez vous sur le Bugey Blog

Liens utiles

Office du Tourisme de Montalieu

La base de Loisirs Espace Eau Vive

Le musée mémorial des enfants d’Izieu

Les grottes de la Balme

La Via-Rhôna

Le site néolithique de Larina



Auteur - RouelibrE




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013