Accueil > Magazine > Interviews

  Interview Laurent Heretic - LPIVTT / Plani-Cycles


(21/07/2011)

Lorsque je suis arrivé en fin d’été 2005 dans le Sud Ouest un site m’a rapidement plu : LPIVTT.
Évoluant régulièrement il permettait de facilement suivre les sorties VTT organisées par ses membres. Cela m’a permis de nouer rapidement plusieurs contacts web et d’échanger des "bons plans rando".
Aujourd’hui Heretic, le concepteur de LPIVTT lance Plani-Cycles, tour d’horizon de ce nouveau formidable outil...

1/ Pouvez-vous vous présenter ?
Je m’appelle Laurent, 42 ans, marié, 2 filles, et je suis informaticien mais pas vraiment sur les technos utilisées pour Internet. J’habite en région toulousaine et ai attrapé le virus du VTT sur le tard (en 2004). Ce sport est vite devenu une passion et j’ai la chance d’habiter près de magnifiques spots tels que les Gorges de l’Aveyron, la Montagne Noire, le Sidobre, les Corbières ou encore les Pyrénées...
Parallèlement à ma découverte de ce sport passionnant, j’ai développé les sites dédiés au VTT : LPIVTT et plus récemment Plani-cycles.
2/ Vous êtes "présent" sur le net depuis combien de temps ?
Quelle a été votre premier site internet et quelle a été les phases de son développement ?
En 2004, j’ai commencé à côtoyer une bande de joyeux drilles VTTistes sur le forum des régions de Vélo Vert (forum des départements 31/09/11/81). C’est en grosse partie grâce à ce forum que l’aventure LPIVTT a démarré.
Le forum était top pour proposer et organiser des sorties et surtout ne plus rouler seul ! On y rigolait bien aussi.
Puisque professionnellement ce n’était pas possible, j’ai voulu découvrir personnellement les langages web. Comme il fallait choisir un thème pour créer un site, le choix se porta naturellement sur le VTT. Sans aucun autre but qu’apprendre les technos web, lpivtt.free.fr a vu le jour en Février 2005, du HTML avec une simple page d’accueil. Je l’ai enrichi au fil du temps (pages de comptes-rendus). Mais tout ceci était statique, non "commentable", pas assez ouvert au partage.
En passant au PHP et en ajoutant une base de données, le site entra dans l’aire de la gestion de contenu et de la contribution ! Et surtout il devenait possible d’imaginer coder des outils un peu plus évolués au service de "notre" forum.
Le "Planificateur" vit alors le jour : tout le monde y a adhéré rapidement. Le principe était et reste simple : un outil pour centraliser l’information des événements VTT à venir en un seul lieu. Chacun pouvant proposer, s’inscrire, commenter des sorties, ou encore proposer une trace prévisionnelle sur les événements de son choix.
L’avantage pour notre communauté était double : un allégement considérable du forum, débarrassé de toute la partie organisation des randos, et surtout un outil convivial, simple et rapide à utiliser.

Ensuite un gestionnaire de traces GPS a vu le jour, puis petit à petit tout devint accessible à tous : création d’articles, création de comptes-rendus en photos, gestion de traces GPS, tout le contenu est aussi devenu commentable, pour encore plus de convivialité. Le site était devenu contributif.
Enfin, la dernière modif de LPIVTT fût en septembre 2010 son passage sur un www.

3/ La "communauté" LPIVTT que vous avez lancé a connu un très bel essort. Je l’ai connu en 2005 après m’être joint à la liste de diffusion des VaRouler. J’avais retenu votre pseudo Heretic !
Que retenez-vous de ce projet qui a été amélioré maintes fois ?
Heretic (en hommage a un jeu PC que j’ai longuement pratiqué) est toujours mon pseudo sur les différents sites et forums que je fréquente.
LPIVTT est vraiment à mes yeux un super truc ! Ça a permis à plein de riders de faire des connaissances et but ultime de ne plus rouler seul : les sorties sur LPIVTT sont toujours conviviales, il y en a pour tous les goûts, paisibles ou engagées, mais surtout il est facile de proposer et rechercher des sorties !
D’un petit bout de code HTML c’est devenu un site PHP, avec une communauté en Midi-Pyrénées et Languedoc de plus de 400 membres actifs, passionnés de VTT sans aucun esprit de compétition : pour le seul plaisir du ride en bonne compagnie.

JPEG - 202.3 ko
Les copains...


En voyant le chemin accompli en 5 ans, je ne peux que me réjouir : c’est génial d’avoir réussi à drainer autant de convivialité autour du VTT.

4/ Pouvez-vous nous présenter votre dernier projet à savoir le portail Plani-cycles.fr ?
Quelles sont à la fois sa philosophie et votre attente ?

Plani-cycles est né de deux constats : LPIVTT a été codé au fil de l’eau, et devenait difficile à faire évoluer. Les services mis à disposition sur LPIVTT (planif, comptes-rendus en photos, traces, etc...) étaient manifestement utiles et pouvaient servir à d’autres cyclistes.
Du coup, pourquoi ne pas réécrire proprement LPIVTT et en profiter pour le faire évoluer de manière à permettre à d’autres cyclistes, même situés en dehors de Midi-Pyrénées/Languedoc, pas forcément VTTistes, de profiter des outils de LPIVTT tout en favorisant encore plus l’échange et les possibilités de roulage ?
Plani-cycles ajoute finalement à LPIVTT une couche de gestion communautaire pour permettre à tous les groupes qui le souhaitent de créer leur communauté, et de bénéficier des outils de LPIVTT, tout en partageant éventuellement avec les autres communautés et utilisateurs du site.
Bien sûr, le nouveau site se devait d’être au service des cyclistes à la recherche de partenaires de roulage, de nouvelles fonctionnalités ont donc été ajoutées comme la recherche géographique des utilisateurs inscrits, ainsi qu’un forum qui permet de nouer le dialogue puis d’échanger avec les passionnés qui fréquentent Plani-cycles.
Ci-dessous, 4 copies d’écran de l’interface Plani-Cycles.

JPEG - 70.5 ko
JPEG - 75.9 ko
JPEG - 63.4 ko
JPEG - 73.9 ko


En synthèse Plani-cycles permet gratuitement :

  • aux communautés (clubs, bandes de potes) de gérer leurs sorties de groupes depuis l’organisation jusqu’au débriefing (planificateur, gestionnaire de comptes-rendus en photos, traces GPS, etc),
  • aux cyclistes esseulés de rechercher des événements, des potes de roulage, des communautés leur correspondant,
  • aux organisateurs d’annoncer gratuitement leurs événements à tous les utilisateurs de Plani,
  • de partager entre passionnés : des centaines de topos en photos, de traces GPS, de petites annonces, d’articles, un forum...

Côté développement, la première version de Plani a pris environ 7 mois, en s’appuyant sur bon nombre des bases fonctionnelles de LPIVTT. Je précise ici qu’un ami m’a beaucoup aidé en m’octroyant beaucoup de son temps, ses conseils ont été et sont toujours très précieux.
Maintenant nous oeuvrons pour que le site s’ouvre sur le reste de la France (et chez nos amis frontaliers) et espérons que de nouvelles communautés notamment situées au nord de la Loire vont comprendre l’intérêt d’utiliser Plani-cycles. Je pense que bon nombres d’amis cyclistes éloignés de Midi-Pyrénées/Languedoc se régalent des topos en photos et traces GPS que nous leur proposons. Nous aimerions à notre tour voir leurs spots en photos et qu’ils nous donnent, au travers de leurs photos et traces, l’envie d’aller tâter leurs sentiers de nos crampons :-)

5/ Est-il possible d’avoir quelques statistiques sur plani-cycles.fr ?
Quels sont les objectifs chiffrés ?
Plani-cycles n’est pas la World-company, nos actionnaires ne nous en tiendront donc pas rigueur si cette année (et les suivantes) le résultat d’exploitation est nul :-)
Le seul objectif clairement établi est de continuer à rendre service aux VTTistes. En leur rendant service, ils me font un plaisir inestimable à les voir utiliser le site !
Pour parler chiffres, actuellement en plus des visiteurs occasionnels non identifiés, nous comptons plus de 1.200 utilisateurs inscrits, et 48 communautés ont vu le jour. La communauté LPIVTT compte un peu plus de 420 membres :-) Sur les 30 derniers jours, nous avons eu environ 29.000 visiteurs uniques pour 550.000 pages vues.
La plus belle statistique est probablement celle liée au nombre de planifications d’événements Vélo et au nombre de topos qui fleurissent chaque semaine sur Plani-cycles.

6/ Est-ce la fin de LPIVTT ou bien les deux sites vont pouvoir cohabiter ensemble ?
Quel avenir pour LPIVTT ?
LPIVTT perdure sur Plani-cycles évidemment !
Toutes les données de LPIVTT ont été reprises dans Plani-cycles. Les deux sites cohabitent mais aucune mise à jour n’est plus possible sur LPIVTT et bon nombre de redirections automatiques ont été mises en place.
Nous conserverons le www.lpivtt.fr, pour le nom, il faudra réfléchir à une solution pour son contenu...

7/ Sur quelle machine roulez-vous et quelle discipline préférez-vous dans le VTT ?
Je roule sur un Lapierre Zesty 514 de 2008. Confortable et largement assez efficace pour ce que j’en fais.
J’aime bien tous les aspects du vélo, mais à VTT je randonne avec les potes sur des sorties de 50kms en moyenne, en terrain vallonné.
Je fais aussi un peu de route, sur un vieux RR5.3 jaune équipé de slicks. 13kgs à traîner, mais j’aime aussi !

8/ Avez-vous des améliorations prévues pour plani-cycles.fr ?
Les cartons débordent ! A commencer par un système de notifications par mail paramétrable par chacun. Ensuite il faudra s’attaquer aux pages communautaires, les faire évoluer vers plus de flexibilité pour que chaque communauté puisse la gérer à sa guise.
Il y a aussi en stock tout un tas de petites évolutions que les utilisateurs ont la gentillesse de soumettre. Les gens sont impliqués et nous essayons d’être à leur écoute et quand cela s’avère vraiment intéressant pour les utilisateurs, nous développons en priorité.
La liste des évolutions est donc longue, presque sans fond. C’est difficile de prioriser les tâches car ce qui manque le plus c’est le temps pour tout mettre en oeuvre.

9/ Vivez-vous de vos "créations web", je veux parler des plani-suite vues sur le web ?!
Pas du tout ! En toute honnêteté, les Plani n’ont pas rapporté un centime. Mais les frais engagés sont minimes : un hébergement par site. C’est sûr que si on devait compter le temps de développement ce ne serait pas pareil. Les sites rapporteront peut-être un jour quelque chose, mais ça sera toujours dans le respect des utilisateurs.
Concernant "Plani-suite", on s’est surtout amusé avec mon pote et le terme est vraiment pompeux car finalement seuls Glisse et Cycles vont perdurer. Paintball est un échec en terme de fréquentation, mais il nous aura permis de tester et d’essuyer les plus gros plâtres sur le noyau des Plani. Il ne sera pas reconduit et fermera probablement ses portes en Octobre (à moins d’un sursaut de fréquentation).
P-Glisse a connu une bonne première saison. Il sera entièrement revu avec les dernières évolutions de P-Cycles avant les premières chutes de neige de l’hiver.

10/ Avez-vous d’autres projets dans le VTT ou autre ?
Dans le VTT non, mis à part faire évoluer Plani-Cycles comme décrit auparavant.
Sinon, un site dédié à tout ce qui a trait à la marche à pieds (rando, course, trail, etc) devrait voir le jour prochainement.

11/ Libre expression ! Si vous avez un commentaire à faire passer, une information, ...
Pour nous faire connaître auprès des cyclistes, nous recherchons actuellement des partenaires qui accepteraient d’échanger de la visibilité sur le web.

Un gros merci à VTT-Net et Pier de nous avoir proposé cette petite interview !

A bientôt sur Plani !



Auteur - Piera




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013