Accueil > Magazine > Dossiers Techniques > Le truc de la semaine

  Pied d’atelier « bibiprod »


(14/09/2010)

Il existe une foultitude de pieds d’atelier ; cela va du modèle très abordable de chez Lidl (présenté par Titou sur ce site), jusqu’au pied high-tech qui coûte un bras. Mais quand on a un bras en moins, c’est pas évident de bricoler son vélo, que le pied soit aïe- tech ou pas !!
Je vous propose donc de « visiter » celui que j’ai fabriqué, pour pas une tune, et sur lequel on peut pendre un âne !!!

1)composition de l’ensemble :

JPEG - 1.2 Mo

- Une base, en tube acier de 50/30, avec un mètre d’envergure et un manchon d’emboitement en tube de 45.

- Un pied télescopique, en tube acier de 50 et la partie coulissante de diamètre 40 avec des perçages pour le réglage de hauteur. Une mollette permet de supprimer le jeu entre ces deux tubes et un serrage en bas du pied bloque le tout sur la base. La hauteur peut varier de 1 mètre à 1,80 mètre.

Remarque : la hauteur maxi n’est pas pour le vélo, c’est pour l’âne...

- Une tête composée d’un manchon de diamètre 45, traversée par une coulisse de diamètre 30, au bout de laquelle est soudé un tube carré de 30. Sur ce tube les deux éléments qui supportent le vélo sont réglables en écartement.

JPEG - 1.3 Mo

2)Utilisation :

- Le manchon de la tête pivote à 360° sur le pied.

- La coulisse pivote également à 360° dans le manchon pour permettre d’inverser l’angle (pour travailler côté pédalier, ou de l’autre) et , comme son nom l’indique, elle coulisse de façon à pouvoir écarter plus ou moins le vélo du pied.

JPEG - 1.2 Mo

- Le tube carré reçoit les deux éléments en plastique que j’ai piqués sur mon porte vélo, eux aussi pivotent sur leurs axes ( tringle à rideaux de diamètre 30, traversées par une vis de 10 qui se fixe dans le carré de 30) l’un deux a trois réglages d’ écartement, selon que je bricole mon vélo ou celui de mon fils

- Toutes les articulations et emboitements ont un serrage pour qu’il n’y ai pas de jeu

- Il n’y a pas de tablette ou crochet à outils, je préfère les avoir sur l’établi

3)A l’usage :

JPEG - 1.2 Mo

- De toute évidence ce pied n’est pas fait pour mettre dans le coffre de la voiture, pour partir aux randoNet car comme le nom l’indique, c’est un pied d’atelier , et c’est là qu’il doit rester tant il est lourd !! Il n’est pas non plus repliable, mais la rigidité de l’ensemble ne souffrira d’aucun reproche.

- Avant la première utilisation je craignais que le système d’accroche du vélo (sans pince) ne soit pas terrible... En fait je n’ai jamais eu de problème à ce niveau, même quand je fais tourner la roue arrière en pédalant.

- Le plus gros soucis vient du fait que la base à quatre appuis, ça boite ! Il faut souvent bouger le pied pour qu’il se cale plus ou moins. Il n’y a pas non plus de système pour bloquer le guidon et c’est dommage, mais l’article de Titou m’a donné des idées....

Voilà la visite guidée se termine et quand je dis que l’on peut y pendre un âne, je le prouve !!!

JPEG - 1.2 Mo

-> Réagir, poser des questions en vous connectant sur le FORUM



Auteur - Milpas




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013