Accueil > Magazine > Actu et événements > Actu 2010

  Le salon R’Bike 2010


(29/09/2010)

Nous avions été un peu déçus par l’édition 2009 de ce salon. Coincée entre l’Eurobike, le salon du Roc’ et celui de Paris, l’exposition Lyonnaise semblait se chercher un public. Changement d’ambiance pour 2010, car le R’Bike a sérieusement pris de l’embonpoint. Une surface largement agrandie, pléthore de nouveaux exposants et une alternance avec le Mondial du 2 Roues à Paris.

Si on peut regretter l’absence des poids lourds (Giant, Cannondale, Spécialized,...), d’autres avaient fait le déplacement avec de petites délégations (Scott, Sunn, Commençal...) et d’autres enfin avaient mis le paquet avec des stands complets dignes de grandes manifestations. Preuve que le rendez-vous Lyonnais devient crédible aux yeux des constructeurs qui n’ont pas hésité à déplacer leur staff commercial à Lyon. Ce salon fut aussi l’occasion pour des marques plus confidentielles d’avoir une belle visibilité.
Coté matériel là aussi il y avait « de la lecture »...équipements, habillement, matériel pour l’entretien du vélo, le transport du vélo, la protection du pilote. Il y avait même un assureur.

Il n’était pas donné qu’à voir lors de cette édition, puisque des essais permettaient aux visiteurs de tester du matériel sur des pistes aménagées à l’extérieur.

En définitive, ce salon était très intéressant, et même si il n’y avait pas de grandes nouveautés - les exposants les réservent pour d’autres rendez-vous - il y avait du très beau matériel à voir. Une exposition sur la pente ascendante qui pourrait bien réussir son pari : devenir une date incontournable dans un marché en pleine évolution.

Nous vous proposons une petite visite en images dans les allées de cette R’Bike 2010.

La fée électricité...

Grosse présence sur cette édition des vélos à assistance électrique (VAE). S’ils sont devenus presque familiers dans nos villes, on les attendait moins dans le VTT. Certains déclinent des modèles plus destinés au "tout chemin" (Matra, Véloscoot,...) mais d’autre proposent de vrais machines tout terrain (Haibike, Focus,...). Plus surprenant des VTT de descente, avec une motorisation pour remonter les pentes. Reste à savoir l’avenir de tels engins dans le VTT ;

- Cliquez sur les images pour les agrandir

JPEG - 166.2 ko
VELOSCOOT
JPEG - 181.5 ko
STEVEN
JPEG - 209 ko
HAIBIKE
JPEG - 176.4 ko
HAIBIKE
Détail du systéme
JPEG - 135.2 ko
MATRA
JPEG - 227.7 ko
FOCUS
JPEG - 202.3 ko
KTM
Un VAE de DH !

Fashion...

Très tendance cette année, les vélos "fashion"...Fixies, single-speed ou total look-rétro. L’autre vélo pour se déplacer "classieu"...

Fixie...A l’heure du 10 vitesses et des freins à disques, la totale antithèse.

La déclinaison "rétro" chez Lapierre. Peinture vintage mais transmission de l’an 2000.

Single-speed chez Fuji Bikes. Prix contenu, pour du matériel de bonne facture. Un nouveau venu en Europe qui présentait une gamme très complète de vélos pour toutes les pratiques.

JPEG - 219.2 ko

Beaucoup de ces machines étaient équipées du système, Shimano Alfine, qui semble faire un débarquement en force dans le vtc et le vélo de ville et quelques incursions dans le VTT.

Lapierre

Beaucoup de monde sur le stand Lapierre, qui avait fait un déplacement en force.

Le nouveau modèle de descente de la marque. Un cadre fin et racé au design très étudié.

Détail de la biellette. Les formes et le design de la pièce semblent avoir été autant travaillés que la cinématique.

Le RAPT 2.1, le modèle de dirt du constructeur.

JPEG - 162 ko
Détail de la déco du cadre
JPEG - 171.3 ko
Même les jantes sont décorées

MONDRAKER

Le "gros bras" de la marque en version team-replica. Un angle de fourche étonnant.

ORBEA

L’Orbea ALMA. Une formule 1. L’engin coûte quand même 6.000 € !...

...A peine plus cher que ce RALON, équipé d’un Hammerschmidt de série (4999 €).

BMC

La marque Suisse avait un stand très complet et présentait des vtt plutôt de haut de gamme mais avec des prix très étudiés.

Ainsi ces modèles hardtail qui sont affichées à 999 €

FOCUS

Le FSL 1.0, un modèle de marathon tout carbone.

Le FSL tire sa ligne fluide de l’amortisseur dans le prolongement du tube supérieur. Le prix pique un peu les yeux : 7.300 €

Plus abordable ce modèle qui est proposé à moins de 600 €.

KTM

La marque Autrichienne présentait une gamme très étendue, tant dans les pratiques que dans les modèles.

- Cliquez pour agrandir

JPEG - 178.4 ko
RATCHET DH 200mm
18Kg / 2.700 €
JPEG - 219.2 ko
LYCAN Carbone 120mm
11Kg / 5.399 €
JPEG - 201.2 ko
TRIBUTE DH 200mm
18.9 Kg / 3.699 €

Couleurs...

JPEG - 192.2 ko
JPEG - 150 ko

MTBL Parts propose de la couleur. Roues, jantes, pneus, composants...de quoi se monter un spad des plus fun.

Même chose chez PURE qui présente une gamme colorée d’entretoises et de bouchons de potence, personnalisable par marquage laser.

ROSE

ROSE arrive en France. Le plus gros distributeur Allemand s’implante en France avec une gamme incroyable de composants et des vélos conçus et assemblés outre Rhin dans les locaux de l’entreprise.

Le catalogue en allemand de ROSE est complet. Un gros bottin avec un choix énorme du plus petit composant jusqu’au vélo complet. En France, pas de catalogue papier dans un premier temps mais un site internet, qui permettra de monter votre vélo en choisissant dans la banque de composants de ROSE et en contrôlant au fur et à mesure poids et prix. Le vélo vous sera ensuite livré monté.

Les vélos ROSE semblent plutôt aboutis et de bonne facture, une déco sympa et sobre qui tranche avec les standards du moment. Ici le COUNT SOLO 1, qui affiche 11.6 kg pour 990 €.

L’UNCLE JIMBO un enduro classique (14.6 Kg - 1.899 €)

Œuvres d’art...

Un magnifique SEVEN acier. La marque est plus connue pour ses cadres en titane, pourtant ce hardtail avec montage en Rohloff est bien alléchant.

Plus haut encore dans l’originalité et la finition, ce VAGABONDE. La petite marque Française s’est faite une spécialité des modèles uniques sur mesure. La qualité de finition est incroyable sur ce modèle full rigide équipé lui aussi d’un moyeu Rohloff. De l’orfèvrerie.

LEE COUGAN

LEE COUGAN avait fait le déplacement à Lyon et présentait des vtt de XC et d’enduro.

BIONICON

Un design qui respire le costaud pour ce modèle de gros enduro Supershuttle équipé d’un amortisseur Xfusion avec commande des suspensions et réglage de l’assiette au cintre, la spécialité de la marque.


- REAGIR, COMMENTER




Auteur - RouelibrE




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013