Accueil > Magazine > Vélodepote

  Le Corratec Titan 2009 de Jipé


(19/11/2010)

Le pilote...

Nom/surnom ? Jipé l’ADA Biker (Il n’y a plus que mes parents et mes boss qui m’appellent Jean-Pierre)

Age ? presque 40 ans (20/02/1971)

Habite ? Lobbes (B)

Roule où ? en Wallonie (car la Flandre c’est trop plat), dans les Ardennes Françaises 3 ou 4 fois par an

Roule comment ? je roule en VTT de XC, rando sportive, je ne suis pas très technique, ayant commencé en 2003 donc, je dois faire aller mes mollets en montées pour rattraper le temps perdu. Un peu de route à mes heures en bonne saison

Le Vélo...

Corratec Titan 2009

Philosophie recherchée ? . Rouler entre pote, se tirer la bourre parfois, garder la forme jusqu’à minimum 60 ans tout en alliant l’amour des belles machines (je prends du plaisir à monter mes vélos, choisir mes composants, ...)

Avis/Explications du propriétaire ?

Pour la petite histoire :

Ayant testé, en 2007, un Corratec SuperBow aux Happy Bike Days à Namur, je suis tombé amoureux et j’avais donc acheté un cadre Team World Cup (alu) que j’avais équipé haut de gamme.

Ses seuls défauts, la rigidité sans faille de la géométrie SuperBow qui en fait un véritable marteau piqueur et son poids (2kg avec tige de selle intégrée et cuvettes de direction) qui rend ardu un montage sous les 10Kg.

Etant tombé aussi sous le charme des cadres en titane, cette matière me permettant de gagner un peu de poids par rapport à l’alu et aussi un peu de confort, je me suis mis en quête d’un TitanBow 2004 d’occasion ; mes recherches restèrent vaines, rien à ma taille.

C’est une personne revenant du VéloVert Camps 2008 qui, ayant rencontré là-bas le représentant de Corratec, m’indique que le TitanBow serait au catalogue 2009.

Je fonce donc chez MJ Cycles mon vélociste, que lors de son déplacement à l’EuroBike, et si Corratec sort effectivement un titane, qu’il me le commande en avant-première ! Le jeudi midi, je reçevais un MMS avec une photo de la bête... je suis resté sans voix.

Dès début janvier, la machine est livrée et je la monte prestement (voir photo de la galerie de Vélo Vert), pour la faire ensuite évoluer dans le temps.

Le choix des composants :

Le titane, auquel j’ai allié quelques pièces anodisées rouges, rappellent le tempérament sportif de la bête.

On me dira que des Hope M4 ne trouvent pas leur place sur ce genre de vélo, mais je voulais des Mono Mini et lorsque je suis tombé sur les M4 Red Limited Edition chez MJ Cycles, je n’ai pas hésité, leur poids n’étant pas excessif. Donc, question freinage, rien à redire, ça freine quand il faut et sans faille, avec de la progressivité mais de la force.

Pour la tige de selle (de gros diamètre), j’ai opté pour une titane de chez Rewell afin que l’arrière ne soit pas trop dur.

Pour le cintre, j’ai pris également un titane en 25,4 afin aussi, de gagner en confort, de filtrer mieux les vibrations.

Pour ce qui est de la fourche, j’étais très content de ma Sid, mais j’avais eu l’occasion d’essayer une Durin qui m’avait bien plu et lorsque j’ai monté mon Spark, la Sid lui convenant... j’ai pris une Durin pour le Corratec.

Pour ce qui est des roues, j’ai opté pour des moyeux Hope car ils ont un bon rapport qualité / prix / poids et sont superbes en rouge.
J’ai demandé à Benjamin de me monter des cercles ZTR Olympic car ils me permettent d’avoir des roues légères et rigides qui résistent bien à mon poids moyen

Ayant d’autres VTT, je me suis lancé à essayer un pédalier double et j’ai jeté mon dévolu sur un Rotor XC2, en 27 / 40 et cela tourne bien, quand on a bien commencé à s’entrainer, en saison.

Pour le reste de la transmission, XO, XTR, rien à redire c’est précis, rapide, léger, sans faille.

Bref, comment rester insensible à cette esthétique peu courante ?

Un petit tour sur le terrain.

Quand on se met en selle, on trouve rapidement ses marques ; mon cadre, je l’ai pris en 44cm (17’’) volontairement afin qu’il soit assez joueur malgré sa géométrie « nez dans le guidon ».
Au dessus, c’était 49cm, trop long pour moi (sauf sur les modèles asiatiques qui sont vendus en 18’’ sur des marchés parallèles mais qui n’ont pas la barre de liaison entre les 2 tubes supérieurs ainsi que quelques petites différences d’esthétique).

Dès les premiers tours de roues, on ressent vite que ce vélo, c’est la force à l’état brut ; une grande rigidité pour un chasseur de chrono qui permet d’allier la notion d’un confort relatif avec celle de rendement.
Quand je dis confort, ce n’est pas non plus un softail, mais on comprend mieux la notion quand on ressort de ballades au guidon de l’alu ou d’un Specialized S-Works Hardtail.

Pour répondre un peu à ce caractère un peu brut, j’ai monté des pneus en 2,25 mais relativement roulants.

Ce VTT ne demande qu’à être bousculé pour partir encore plus vite sous les coups de jarrets : dès la moindre sollicitation, ça part vite et fort !

En descente, il est assez stable, mais quand on prend beaucoup de vitesse, on sent vite qu’il faut calmer ses ardeurs d’autant plus avec les 80mm de la fourche.
A noter qu’il accepte très bien une fourche de 100mm de débattement, mais chez nous, en Belgique, 80mm suffisent pour se faire plaisir sur ce genre de destrier.

Au niveau du train roulant, les roues montées avec des cercles ZTR Olympics et rayons DT Aerolite sont très rigides ; il est clair que lorsque j’ai monté mes Spinergy, j’ai gagné en confort, mais le rendement d’était plus le même.

Bien souvent, les gens se montent un titane pour faire des marathons, mais celui-ci n’auras pas les caractéristiques d’un marathonien car on est fort sur l’avant.
Mais je le savais d’emblée et j’utilisais mon Kona HeiHei Suprême pour les longues distances que je viens de remplacer par un Scott Spark 10.
N’ayant jamais dépassé 65km avec le Corratec, il serait intéressant de pouvoir faire le même parcours, p.ex. le Roc Marahton, avec les 2 vélos et de comparer...

Un autre avantage de la géométrie SuperBow, c’est le fait qu’on peut vraiment bien faire bouger le vélo entre les jambes dans les zones plus techniques ou lors d’accélérations brutales en danseuse.
Au début, ça parait d’ailleurs sécurisant.

Le cadre périmétrique (cela signifie que la tige de selle est entourée des tubes horizontaux) est d’ailleurs de plus en plus « copié », quand on voit par exemple les nouveaux cadres en carbone dont on dirait que les haubans sont le prolongement du tube horizontal (ex : Specialized S-Works HT carbone)

La fiche technique détaillée de la bête ?

- Cadre : Corratec TitanBow 2009 (taille 44 / M / 17‘- Aerospace Grade Titanium ORA 3Al/2,5V DB)

- Fourche : Magura Durin MD80R 2009 blanche + blocage au cintre

- Amortisseur(s) : sans :-)

- Freins : Hope Mono M4 Red Limited Edition / Alligator Starlite Limited Red 160/160mm

- Roues : Roues : Hope Pro2 Red / DT Aerolite / NoTubes ZTR Olympic white / Nipples rouges
Serrages de roues KCNC Titan anodisés rouge

- Pneus : Schwalbe Rocket Ron (av) + Racing Ralph (arr) 26x2.25 + Yellow tape + Notube

- Transmissions : K7& chaine:Shimano XTR 9V 11 x 34 / Yaban 9SL red
Dér. av.& arr. : Shimano XTR / SRAM XO Red 2010 (chape moyenne)
Shifters : SRAM XO (Gripshift / Twisters)

- Pédalier : Rotor Agilis XC2 2009 27x40 / Visserie Rotor / Hope Ceramic rouge

- Pédales : Pédales:Crank Brothers Egg Beaters 2Ti

- Potence : Syntace F99 25,4mm 105mm/-5° - visserie titane

- Cintre : Titec titane - + bar-ends Cube + visserie alu + Grips EsiGrip Chunky

- Jeu de direction : JDD : Acros A1-22 Ceramic anodisé rouge

- Tige de selle : Selle Italia SLR XC Gel Flow sur TDS Rewel Titanium 31,6 x 420mm
collier de selle KCNC anodisés rouge visserie titane

- Accessoires : Expandeur, Hope, entretoistes KCNC anodisés rouge
Visserie titane (freins / dsiques) et ergal (dérailleurs, ...)
Porte bidon Cannondale Immix carbone / titane

- Poids ? 9700Kg

- Estimation du prix de l’ensemble ? Inestimable, sinon, quelques engueulades avec madame, le portefeuille et le compte en banque. Au plein tarif, on doit être pas loin des 6500euro. Mais en gérant bien mes achats, j’ai fait baissé la facture entre 4200 et 4500 € environ.

Plus : Découvrez tous les autres "Vélodepotes"







Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013