Accueil > Magazine > Dossiers Techniques

  Passer à l’hydraulique ...


(29/09/1999)

<REP|SITE/1999/hydraulique>

Les freins à ; Disque Magura Louise




Mai 1999,

Après un deuxième WE dans la boue et le sable de la vallée
de Chevreuse (78) mon câble RIDE ON goreTex de frein AR est naze
(après seulement 5 mois pour 120FF).

Le câble AV (normal) est naze aussi.

J’en ai marre de ces câbles !

Je passe à ; l’hydraulique.



l’hydraulique

1ère solution

Les Magura HS33 RaceLine sont à ; 1099 FF chez Streak’X !

Merde y’en a plus.

Ils sont à ; 1590 chez le vélociste !

J’ai une (très) bonne roue AV et une roue AR dont la jante,517CD,
est bouffée (en moins d’un an).

Si je prend une bonne roue AR (517 ceramic, SACHS Quarz) y’en a pour
1000 FF.

Total de la manoeuvre = 2600 FF

2e solution

Les disques !

La proposition de Streak’X est :

- 2 Magura Louise = 2*1290 FF

- 2 Roues 317CD + moyeux Sachs Quarz = 1355 FF

moins la revente 1100 FF de ma belle roue AV (achetée il y a
4 mois)

soit un total de 2835 FF

Pour 200 FF d’écart, j’ai craqué pour les disques !!!



Déballage

Tout est dans une enveloppe ! Ca c’est la méthode Streak’X. Mais
il manque les grosses rondelles qui permettent de monter les disques sur
des CrossMax. Il manque aussi l’outil qui aide à ; couper les gaines.

Les freins sont prémontés. Il y a un manuel bien illustré
(qui est en ligne sur le site Magura).

Attention, le frein avant est différent du frein arrière.



Finition

étrier : très bien, il est petit et beau en alu brossé.

disque : moyen, de toute manière, l’état de surface sera
fait au rodage.

levier : bof, oui c’est pas terrible. le levier en plastic fait ’cheap’.

Pour les roues, la finition CD de Mavic est belle (et bien connue).
En plus cette finition restera car il n’y a plus de patins qui vont l’user.

Les moyeux Sachs Quartz sont ni mieux ni moins bien finis que leur
homologues normaux. Ils ont l’avantage de ne pas être trop lourd
(235g pour l’avant, 440g pour l’arrière) ni trop cher et d’être
chacun montés sur roulements.



Poids

C’est pas si terrible que ca !

Les poids viennent de ma balance de cuisine (à ; 5g près).
Il faut noter aussi que j’avais une roue AV légère.

 

Vbrake Disque 
Levier Avid 2.02*95Louise (levier, étrier, gaine)2*260
Etrier Avid 2.02*190Disque2*170
Cable35+65  
roue AV725roue AV870
roue AR975roue AR1085
Tassots (4)35  
Total2405 2815

La différence est de 410 g.



Montage

Toute la documentation est sur le WEB (http://www.magura.de).
Rassurez vous, elle est en français sur le manuel.

Voir aussi l’article sur VTTMag n°117 du mois de juillet 99.

C’est vraiment enfantin et même plus simple que des freins classiques,
un mécano moyen comme moi monte ça sans problème.

Leviers

La compatibilité avec les manettes de changement de vitesse
est indiqué sur les pubs ou sur le site. Aucun problème avec
des GS et quelques soucis avec certain RF.

Disques

Pour faciliter l’ajustement des étriers, j’ai monté en
premier les disques sur les roues, avant de monter les étriers.
C’est l’inverse qui est conseillé sur la documentation.

Les 6 vis sont de la m... . En effet la clé BTR n’est pas bien
maintenue dans la vis et le foirage est très facile.

Ajustement vertical

Merci à ; Cannondale d’avoir fait des trous oblongs, ce qui permet
d’ajuster correctement les étriers dans ce plan par rapport au disque.

Ajustement horizontal

Il se fait avec des rondelles (qui se placent entre l’étrier
et la fourche/cadre) qui permettent d’approcher l’étrier du disque.

Celles fournies sont de 0,2 mm ce qui permet un ajustement très
fin.

Le plus difficile est de trouver, si besoin, des rondelles plus épaisses
adaptées.

Pour le SuperV, il faut au moins 3 mm de rondelles pour l’arrière.
J’ai donc du fouiller dans mon stock de bricolage pour trouver ça.
J’ai monté 4 rondelles pour chaque vis, c’est surement pas top du
point de vu mécanique mais j’ai pas trouvé de rondelles assez
larges.

Par contre pour l’avant, c’était un peu plus difficile, car
là ;, l’étrier est de base trop à ; l’intérieur
de la Headshok. Que faire ? Limer soit le support de la fourche soit l’étrier
 : pas terrible. La solution que j’ai retenue est de monter une rondelle
sur l’axe du moyeu de la roue, coté disque. Ca permet de décaler
le corps du moyeu et donc le disque vers l’intérieur de la fourche.



Couper les gaines

La longueur de la gaine avant est bonne.

Par contre, elle est trop grande à ; l’arrière pour un
Super V en taille M. Pour couper la gaine, un bon cutter suffit.

La documentation dit qu’il n’y a pas besoin de purger après,
mais il est quasiment impossible de couper la gaine sans perdre quelques
gouttes d’huile et donc introduire de l’air.



Purge

Purger ; c’est facile !

Contrairement aux autres systèmes qui utilisent du liquide de
frein DOT, Magura a retenu de l’huile minérale LHM+. L’avantage
est qu’elle n’est pas corrosive du tout. J’ai pris, chez Norauto, un bidon
Bendix de 350ml pour 35 FF.

Mais 130FF pour le kit Magura qui comprend une seringue de médecine
qui ne vaut rien et une vis spéciale qui si fixe dans l’étrier
 : c’est du VOL !

Il est conseiller de démonter les plaquettes afin de ne pas
risquer de faire tomber dessus quelques gouttes d’huile.

Voir aussi l’article sur VTTMag du mois de mars 99.



Fixation des gaines

La gaine avant est fixée avec des colliers riselan.

J’ai fait passé la gaine derrière la fourche, elle se
trouve protégée. Je me demande pourquoi personne ne fait
comme ça !

Pour l’arriere j’ai monté la gaine thermorétractable fournie
par Magura. Il y a, sur le triangle AR du Super V ( modèle 99) une
pate soudée adéquate pour glisser la gaine.

J’ai vu sur les C’dale équipé d’origine, qu’il existait
des espèces de colliers riselan avec une attache spéciale
pour la gaine. Il ont aussi une vis qui se place dans la buté de
cable et qui tient la gaine. Ca fait propre, j’y viendrais peut être.



Réglages

Très facile, il suffit d’une BTR de 5 pour régler l’écartement
de chaque plaquette.

Il n’y a pas, comme sur les Hayes, d’ajustement automatique des plaquettes.



Look du vélo

Sans les tassots, il reste quand même les pates sur la fourche
et le triangle AR.

C’est pas très joli mais c’est comme ça pour tous les
autres vélos

Il y a juste C’ale avec sa gamme 2000 qui a supprimé les pates.

Les flasques des moyeux SACHS sont très larges, elles sont masquées
par le disque coté droit, par la K7 à ; gauche à ; l’AR
mais la roue AV fait mastoc, rien a voir avec mon ancienne ou le moyeu
Mavic ainsi que le rayonnage droit étaient superbes.



Fonctionnement

Les disques sont voilés très légèrement,
mais ça n’a pas trop d’importance.

Ils font parfois du bruit, ça c’est plus désagréable.
Sur du sec ou du mouillé, je n’ai pas trouvé exactement la
cause. En plus ça dépend de l’écartement des plaquettes.

J’espère juste que ça ne vient pas d’un mauvais montage
(mauvais alignement, etc.).

Il y a un autre truc de pas top. Sur certains pignons et avec une certaine
force de pédalage, le disque AR frotte sur les plaquettes pendant
une partie de sa rotation. Je pense que ça vient d’un manque de
rigidité du moyeu.

Aucun problème de durcissement des commandes lors de long freinage.
Je sais qu’il n’existe pas de vraie descente en région parisienne
mais j’ai roulé deux semaines cet été à ; Val
Cenis en Haute-Maurienne. Je n’ai pas noté de durcissement même
sur une descente de 1300m de dénivelé négatif (et
un parisien freine beaucoup sur ce type de parcourt !).

Aucun problème d’usure des plaquettes après 1500km.



Sensations

Au niveau de la poignée c’est bizarre : c’est mou, le retour
est lent mais l’effort à ; fournir est nul. C’est même pas comparable
à ; des HS33.

C’est très progessif ! Tellement que quelqu’un comme moi qui
régle ses V-brake en ’on-off’ a l’impression que ca freine pas.
Pour bloquer la roue dans le garage, il faut appuyer plus fort que sur
le levier du V-brake.

Par contre dès qu’il y a de la vitesse, pour ralentir, ça
va fort. Je retrouve les mêmes impressions que sur une voiture :
plus la vitesse est importante et plus le freinage est efficace alors que
la progessivité est présente tout le temps.



Rodage

30 freinages à ; 30km/h. C’est ce qui est dit dans la documentation.

C’est absolument nécessaire, sinon ça ne freine pas.



Démontage roue

L’argument n’était pas pour moi important, et heureusement car
j’ai des problèmes avec ma roue AR.

Je ne sais pas si ça vient du Plasma ou de la forme des pates
arrières, mais j’ai toujours des difficultés pour enlever
ma roue AR que ce soit sur le SuperV où sur mon Peugeot (Energy
600 de 97). Il est très difficile de faire passer la K7 même
en étant sur le petit pignon.

Maintenant avec le disque, j’enlève carrement la chaîne
(une Sachs avec maillon rapide).

Pas de problème pour l’avant.



Entretien

Nul !

Plus de jante à ; nettoyer, plus de cable à ; graisser ou
à ; changer tous les 6 mois, plus de dévoillage de roues, ...

Je ne suis pas sûr qu’il faille purger une fois par an.

On verra cet hiver.


Contrairement aux journalistes (du dimanche) ou à ; des amateurs-testeurs-juges-qui-savent-tout,
je n’ai pas l’intention de porter un jugement catégorique sur le
freinage disque.

Voilà ; juste mon expérience sur le montage et mes impressions
sur le freinage des Louises, impressions d’un modeste vttiste qui cherche
uniquement le plaisir de rouler avec des potes en rando ou en raid (pas
de compet).

fred

PS : Si vous voulez savoir pourquoi je roule sur un super V, lisez "Fred
et ses velos
"




Auteur - Frederic Maraux




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013