Accueil > Magazine > Vélodepote

  Le SBIKE 726 Daytona de Erbi


(21/01/2011)

Le pilote...

Nom/surnom : Eric B. dit Erbi

Age : 47 ans

Habite : Nord Isère

Roule où : en région Isère ,Monts du Forez et dans les RandoNets pour se tirer la bourre entre potes.

Roule comment : pour l’esprit de liberté du vtt, les sentiers ludiques, le pilotage et la rencontre avec la faune sauvage.

Le Vélo : “The SBIKE 726 Daytona”

Philosophie recherchée : Vélo et marque mythique (trop vite disparue comme beaucoup d’autre), premier cadre mono poutre alu légendaire fabriqué par la marque Suisse Swatch et dessiné par le fils d’Anthony Quinn. Ce SBike c’était pour moi, pouvoir rouler avec un vtt qui m’a toujours fait rêver et faire perdurer ainsi l’histoire vivante du VTT. C’était aussi vivre, autrement que les pages d’un journal, la passion de la collection.

Avis/Explications du propriétaire ?

Tous les composants sont de l’époque du cadre (années 1995 environ) sauf les pneus, la câblerie, les grips, les pédales et la chaîne.

Je souhaite le configurer en tout Xtr d’époque et monter ma fourche Tange rigide et refaire faire les autocollants manquants.

Mais le but ultime sera de trouver une fourche spécifique Sbike d’origine.

Les premiers tours de roues sont assez déroutants (j’appréhendai le cadre mono poutre et sa rigidité. La fourche élasto de 4-5 cm de débattement est plus là pour filtrer les vibrations que pour amortir, en comparaison des fourches techniques actuelles et le freinage cantilever change la donne quand on est habitué à des disques mordants.

Mais en roulant (chemins bords de Rhône) on s’habitue et n’est pas si dur que ce qu’on pourrait croire. Les freins répondent bien (XT oblige) même si ce sont des cantilvers et on se trouve surpris par sa maniabilité même si je ne l’ai pas testé sur des parcours techniques.

La fiche technique détaillée de la bête ?

- Cadre : SBike Alu

- Fourche : Rockshox Mag 5 élastomères 4-5 cm de débattement ?

- Amortisseur(s) : N/A

- Freins : Cantilevers XT

- Roues : avant- moyen LX parallax mavic ceramic 117,
arrière moyeu Sachs Plasma-mavic 517

- Pneus : Michelin Wildgripper 2.0

- Transmissions : Dérailleur Arr/Avt :Xtr, K7 Xtr (12-32 )8 vitesses, chaîne SRAM
- combo leviers freins XT 8V

- Pédalier : XT 5 branches 22/32/42 axe carré et boitier XT

- Pédales : alu basique

- Potence : ITM 1 pouce 1/4

- Cintre : Kore droit 25.4 mm poignées Ritchey

- Jeu de direction : Xtr 1’’1/4

- Tige de selle : Kalloy 27.0

-  Selle : Italia Turbomatic2
- Poids :13 .5 Kg env

- Estimation du prix de l’ensemble : 700 euros environ à ce jour. Mais des évolutions sont à prévoir...

L’avis de la rédac

Le VTT est un sport qui commence à rentrer dans le bel age. Aussi l’on commence à trouver de vieilles machines qui deviennent des objets de collection. En marge des pratiques habituelles, se développe une frange de collectionneurs qui font revivre des vtt, souvent pour rouler avec. Eric est de ceux là et le bougre n’en est pas à son coup d’essai ni probablement à son dernier. Il faut dire qu’il fait parti du Bugatti Club de France. Le virus de la collection et des belles machines...



Auteur - RouelibrE




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013