Accueil > Magazine > Vélodepote

  Le Cannondale F700 de Patrice


(21/02/2011)

Le pilote...

Nom/surnom ? Patrice alias Koyote

Age ? 29 ans

Habite ? Moutier (Suisse)

Roule où ? Jura suisse, Vosges,... à la montagne. Avec le vélo sacoche, dans le Massif Central, les Alpes,...

Roule comment ? Assis sur la selle... rando ludique, enduro light, le plaisir avant tout ! Avec le vélo sacoche, le coté technique est un peu mis de coté, c’est avant tout un moyen de transport, de voyage, de découverte mais je préfère un petit sentier ludique que de la route ennuyeuse. Je reste un VTTiste ;-)

Le Vélo : Cannondale F700 am 1997

Philosophie recherchée ? Un VTT fiable pour partir voyager en autonomie avec la tente, le duvet, le réchaud,... pendant 1 ou 2 semaines, voir plus ! C’est aussi un VTT peu cher (si si...) qui trainait à la cave, remonté avec des composants d’occasion ou ceux du vrai VTT vu que les deux ne roulent pas en même temps.
Accessoirement, c’est aussi mon VTT pour chercher le pain, aller bosser, faire les courses (avec les sacoches bien sur, pas besoin de sac plastique),...

Avis/Explications du propriétaire ?
Mon premier vrai VTT, acheté en 1997. La transmission a évolué, les roues aussi, puis les freins. L’arrière très rigide n’est pas super efficace dans le cassant, base du VTT ! Et un jour, j’ai succombé au tout mou, et le Cannondale est resté dans le garage.
Un premier voyage (Grande Traversée du Jura) avec le sac à dos et tout le matériel m’a fait comprendre que le tout suspendu n’était pas adapté, et j’ai ressorti le Cannon. Un porte bagage, des sacoches, une potence plus courte et relevée, et voila un compagnon de voyage !
Avec le poids sur l’arrière, le vélo gagne énormément de grip, et à condition d’avoir les jambes, il passe mieux les montées cassantes avec les sacoches que sans !!! C’est surprenant, mais ça fonctionne. Et malgré la géométrie XC de base, les "soleils" sont quasiment impossibles vu que l’arrière ne peut pas se soulever. Bon, s’il se soulève, ça doit faire mal, très mal...

La fiche technique détaillée de la bête ?

- Cadre : Cannondale F700 ’97

- Fourche : Headshok DD60 d’origine, bien rigide pour supporter les contraintes quand les sacoches poussent dans les descentes. Bon, les 30mm de débattement restants et le fonctionnement hydraulique sont dépassés, mais c’est juste une fourche pour amortir les gros chocs, pas une fourche d’enduro de 160mm !

- Freins : Magura HS33, fiable, sans entretien. Pas de câble qui s’encrasse au bout du monde quand on n’a pas envie de prendre de la gaine en rechange, la pince et tout.

- Roues : moyeu Sachs Quartz / jantes Mavic X517 de 1998. Là les roues commencent à souffrir, les jantes se fissurent. Vu que je ne suis pas au bout de mes voyages, un moyeu arrière Rohloff va certainement arriver dans ma vie :-)

- Pneus : Du costaud à cause du poids des sacoches... du roulant derrière avec de la gomme dure pour limiter l’usure (le grip se fait avec la masse du chargement), du directif à l’avant.

- Transmission : Shimano LX / XT, du fiable.

- Pédalier : Shimano XT 22-32-44... (sans le Rohloff, ce serait à remplacer par des plateaux 20-30-36 à l’occasion, comme le 44 n’est pas très utile à la montagne vu le chargement)

- Pédales : Time Atac de 1998... simple et fiable

- Selle : SMP Glider, que du bonheur ! LA selle que j’attendais depuis longtemps, en essai depuis ce printemps. 1500/2000km avec et pas un seul désagrément :D
Elle est prévue pour qu’on puisse s’asseoir sur son bec sans souffrir. C’est pas mal dans les longues montées pour gagner un peu en puissance vu qu’on peut difficilement rouler en danseuse avec les sacoches.
Ce n’est pas une selle que je conseille ou déconseille, c’est à chacun de l’essayer (comme toute selle) !

- Porte bagages : Zéfal

- Sacoches : Decathlon "de base" de 1996. Elles n’ont pas la classe des Oertlieb, mais coutent seulement un petit doigt. Et elles tiennent super bien avec leurs scratchs, mieux que des Oertlieb justement (test comparatif fait dans les Alpes l’été passé) ! Pour l’étanchéité... joker... les affaires qui craignent l’eau sont dans des sacs étanches (comme il y a un seul grand compartiment, ça permet de séparer les habits "propres" de la nourriture, de la serviette,...).

- Poids ? Entre 30 et 35kg selon le chargement des sacoches !

- Estimation du prix de l’ensemble ? Aucune idée, c’est un VTT qui me sert depuis longtemps, avec des pièces de récup... mais c’est moins cher que l’essence et le péage ou l’avion ;-)

Plus : Découvrez tous les autres "Vélodepotes"



Auteur - vttnet




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013