Accueil > News > Les News 2011

  GéObike 2011 - Jusqu’ou irez vous ?


(3/10/2011)

Pour cette 3ème édition Loran et son équipe se sont encore décarcassés pour offrir aux participants un week-end inoubliable...

Les 1er et 2 octobre prochain, la maison des accompagnateurs organise la 3ème édition de la GéObike.
Au programme, 242 km et plus de 7490m de dénivelé positif sur le plus bel itinéraire VTT des Causses et Cévennes.
C’est une épreuve qui se déroule sur 4 départements et 23 communes, depuis Les Vignes en Lozère jusqu’à Navacelles dans l’Hérault en passant par l’Aveyron et le Gard.
Le tracé permettra aux pilotes de traverser le causse noir et le Larzac, de découvrir le majestueux cirque de Navacelles et de partir à l’ascension du Pic St Guiral, le sommet de l’itinéraire à 1366m d’altitude. La longue descente sur Meyrueis sera un véritable moment de plaisir avant de terminer ce challenge par la traversée du causse Méjean et les Gorges du Tarn.

Le profil de l’épreuve.

Il s’agit bien de l’épreuve ULTRAVTT la plus longue en France !

Cette année, le départ sera donné le 1er octobre au Pont du Rozier, sur la commune de Mostuéjouls.
Mais combien de temps faut-il pour faire 242 km ? C’est jour et nuit que les pilotes vont rouler, certains choisiront de boucler l’itinéraire non-stop alors que d’autres trouveront à leur disposition des refuges pour s’accorder quelques heures de répit et s’équiper pour la nuit.
Les plus rapides seront attendus dimanche midi et les autres dans l’après midi. Chacun dispose de 30 heures maximum réaliser sa performance.

Loran Nicolardot, le dirigeant de la maison des accompagnateurs, s’est appuyé sur les nouvelles technologies de communication pour organiser cette épreuve unique : le système GPS pour assurer l’orientation car aucun balisage ne sera disposé le long de l’itinéraire ; quant au contrôle des pilotes sur les points de passage, c’est un SMS reçu toutes les heures qui confirmera la position de celui ci ; une innovation développée par la maison des accompagnateurs.

La GéObike est une autre façon d’aborder des épreuves sportives : une publicité qui utilise les réseaux sociaux, pas de prime, ni de coupe au vainqueur, ni même de T-shirt au logo de l’épreuve. Certains parlent de "sport citoyen", une épreuve sportive où le participant est responsable de sa performance, ou sport rime avec autonomie et engagement.

Les inscriptions se font :
Par téléphone au 06 82 84 94 78.
Par mail à maisondesaccompagnateurs@orange.fr


Retour d’un participant, Jean-François Brusque, sur l’épreuve GéoBike 2010.

Bonjour,
Me voila de retour au travail, donc en bonne santé malgré les quelques heures passées à pédaler et à pousser mon VTT.
. Un grand BRAVO à vous pour cette organisation gratuite et réussie.
. Un grand BRAVO pour la qualité des parcours et la beauté des paysages.
. Un grand BRAVO à l’ensemble des participants

Sinon, pouvez-vous m’envoyer ma trace GPS ? Combien de partants, combien d’arrivants ? Pas d’accidents ?

Merci encore pour ce beau et très agréable WE.
JEAN FRANCOIS BRUSQUE, 12000 RODEZ

Maison Des Accompagnateurs (MDA).

MDA> Quelle est pour vous la plus belle portion de sentier ? _ Même si c’est très court.
JFB> la remontée du cirque de Navacelles, la sortie du village de la Couvertoirade par le single, les 12km au dessus des gorges du Tarn avant le retour sur aguessac, les portions de singles vers le village de Dourbies.

MDA> Quelle a été la partie la plus difficile ? Physiquement et techniquement.
JFB> physiquement : l’arrivée, la boucle au dessus d’Aguessac car pas très intéressante d’un point d vue du paysage à voir et du type de chemins et aussi car c’est la dernière portion

MDA> Si vous avez eu le temps de levez le nez du guidon, quelle a été le panorama le plus beau.
JFB> les photos ce soir par mail depuis chez moi. Sinon le cirque, les gorges et les plateaux, bref tous les paysages

MDA> Ou avez vous ressenti votre plus grande émotion durant ces deux jour de GéObike ?
JFB> les singles de nuits après le camp N°2 car n’ayant plus de lumière sur le VTT (usure de la batterie) j’ai roule jusqu’à 5h30 du matin à la clarté de la lune. Vers 5h30 n’y voyant plus rien, j’ai décidé de me reposer sous un arbre et sous ma couverture de survie dans l’attente du levé de soleil

MDA> Qu’est ce qu’il ne fallait pas oublier dans son sac ?
JFB> des piles de rechanges pour les lampes et la couverture de survie

MDA> autre chose ?
JFB> peut-être supprimer la dernier portion autour d’Aguessac qui n’est pas très jolie après avoir roulé 12km au dessus des gorges du Tarn.

JFB> je suis inscrit sur plusieurs forums de vélo. Cette année beaucoup d’amis de toutes la France ont hésité et finalement ne sont pas venus pour deux raisons : la date tardive de la communication et les frais d’inscription nul, qui laissait à penser à une manifestation foireuse (sic) ; l’année prochaine, ils viendront !

MDA> Oui, cette année le départ se fera au village du Rozier, pour terminer sur la section "le plus beau sentier du monde" en Les Vignes et Le Rozier. Merci Jean François.

Et retour de Fabien Brusson.

Merci Loran et Sylvie pour cette organisation Off.

Belle région mais ça on savait ; circuit technique et bien exploité. avec le gps on part à "l’aventure" sans se prendre la tête. Bref un bon week end et un bon mal de fesse !

J’espère que pour tous cela s’est bien terminé ? serait il possible que Sylvie me passe la photo qu’elle a prise à mon arrivée ?

Encore merci et peut être à un autre off.

FABIEN BRUSSON, 71240 JUGY

MDA> Quelle est pour vous la plus belle portion de sentier ? Même si c’est très court.
FB> Le sentier qui cours le long de la rivière pour aller à Vissec je crois, techniquement pas facile mais très joli.

MDA> Quelle a été la partie la plus difficile ? Physiquement et techniquement.
FB> Pour moi physiquement cela sera la montée au mont Aigoual, après l’arrêt au refuge, dur dur et techniquement la descente de nuit sur la Dourbie

MDA> Si vous avez eu le temps de levez le nez du guidon, quelle a été le panorama le plus beau ?
FB> Le cirque de Navacelles

MDA> Ou avez vous ressenti votre plus grande émotion durant ces deux jour de GéObike ?
FB> Lors de la montée au mont Aigoual, je me suis arrêté 2 x 1h dormir dans la forêt à coté de mon vélo. ou le petit déjeuné pris dans un village à 5h du matin où un hôtel préparait le service pour ces client !

MDA> Qu’est ce qu’il ne fallait pas oublier dans son sac ?
FB> Le ravitaillement, le premier sac à environ 120km est trop loin pour ne pas avoir du lourd dans le sac !



Auteur - Piera




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013