Accueil > Magazine > Vélodepote

  Le Streak’X Mute selon PAB


(20/09/2004)

<REP|SITE/2004/velodepote/PAB>

Le Vélodepote du mois
Le MUTE de PAB


Les Vélodepotes, c’est quoi ? : Ce sont des vélos qui nous plaisent, non pas parce qu’ils sont ce qui se fait de mieux, mais parce que leurs propriétaires ont su profiter de leur experience pour les adapter, les corriger ou les modifier pour répondre à LEURS besoins.
Cette rubrique vous présentera donc régulierement des vélos originaux, parfois farfelus, mais toujours pensés pour offrir un maximum de plaisir à leurs pilotes... et pourquoi pas vous inspirer dans le choix de votre vélo ?


- Le pilote


Nom/surnom ?
Pierre-Alexandre aka PAB
Age ?
31 ans
Habite ?
Lièges (Belgique)
Roule où ?
Dans les Ardennes Belges en rando. Pratique le dual et
occasionnellement en DH en compétition.


Roule comment ?
Bien que randonneur à la base, il apprécie de plus en plus le dual et la descente


- Le Velodepote



Streak’X Mute.

Philosophie recherchée ?
un velo de pur dual pour progresser dans la discipline, mais aussi une machine assez costaude pour s’aligner sur des compétition de descente.

Les choix techniques qui changent tout ?
Un vélo de discounter pour ne pas investir de façon inconsiderée dans un premier vélo pour
cette pratique, mais sans faire de sacrifices sur le matériel : d’excellents freins à disque, une fourche
fiable et de bonne réputation, des périphériques de qualité. Sinon, rien de bien original :
monoplateau avec antideraillement, pédales plates et très gros boudins.

Avis du proprietaire :
"Sur que ça change des vélos de XC ! Les premiers tours de roue sont ... disons ...
déconcertants. Mais sur un champ de bosses on prend vite ses marques et le poids du bestiau se fait
oublier au profit de la stabilité en l’air. Le dégagement qu’offre la géometrie sloping est le
bienvenu sur les réceptions et si l’arrière a une rigidité énorme, les gros pneus permettent
de rattraper les erreurs de trajectoire. Aucun composant ne trahit l’ensemble (peut-être les moyeux ?),
monté de manière homogène et prévu pour résister aux pires sollicitations rencontrées dans les
pratiques street et dirt.

On peu remarquer quand même ici et là des détails qui font que ce vélo n’a pas la qualité d’une
grand marque :

- la couleur qui est blanche nacrée, très réussie au premier coup d’oeil avec les
stickers sous le verni, elle est toutefois ondulée lorsqu’on y regarde de plus près, trahissant un manque d’homogénéïté de la peinture. Elle est aussi relativement fragile a l’usage : des éclats et des marques d’abrasion sont apparues.


- pas de fond de jante mais de la toile isolante (duck tape), pas de chambre à air de DH mais des "low cost"
- l’anti-déraillement doit être bricolé pour être ajusté au plateau de 34 dents. En effet, les bras tenant les guides sont trop longs et
les roulettes ne viennent pas coincer la chaine correctement. Un coup de scie à métaux et c’est
corrigé.
- le tube diagonal a un diamètre qui parait bien fin à sa jonction avec le boitier de
pédalier. Il y avait pourtant de la place. Mais si cela tient dans le temps c’est ce qui compte.
- il y a des trous de fixation pour un porte-bidon sur le tube diagonal alors que ce genre de
pratique est bien connue pour fragiliser un tube. De plus, on emporte que rarement sa gourde en
dual :-)


Rien de bien grave en définitive, mais c’est généralement ces détails qui font la différence."

Une photo du spad


La fiche technique détaillée de la bête
Cadre Streak’X MUTE 16"5
Fourche Marzocchi Dirt Jumper 3
Jeu de direction FSA Pig billes
Potence FSA FR200 70mm
Cintre FSA FR270
Tige de selle Kore Forged 27,2
Selle Titec Berskr KTI
Dérailleur ar Shimano XT
Manettes Shimano Deore
Cassette Recon 9v 11/32
Chaine SRAM pc 59
Boitier de pédalier Truvativ Gigapipe DH 68/113
Pédalier Truvativ Hussefelt monoplateau 38dts
Pédales Truvativ Holzfeller
Freins Hayes hfx 9 diam 200mm
Roues Alex DX 32 + moyeux Shimano 475
Pneus Geax STURDY
Guide chaine Roox Chainanimal


Poids
16kg !

Prix
1300Eur


- L’avis de la redac


Quand Streak’X, les rois du discount, décident de monter un vélo complet, ça fait forcément mal à la concurrence. Pour le prix d’un aimable vélo de randonnée on se retrouve avec une bête de guerre capable de supporter les pires traitements sans broncher. Inutile de s’appeler Carter ou Gracia pour s’amuser sur ce genre de vélo qui a le mérite de mettre rapidement son pilote en confiance sur les sauts. Certe il n’est pas du tout adapté à la balade ou aux descentes cassantes, mais à 1300 euros on tient là le vélo idéal pour s’essayer aux pratiques "alternatives" sans arrières pensées. Une sacrée affaire qui sera parfait en deuxième vélo.








Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013