Accueil > Magazine > Compte-rendus > Randonets

  Le BretagneNet


(16/04/2005)

1er épisode du RandoNet Tour VTTnet 2005, le BretagneNet se voulait un rassemblement convivial pour partager ce qui fait notre passion en dehors de tout exploit sportif. Mission totalement réussie avec en prime des coups de soleil et des galettes bretonnes.

<REP|SITE/2005/bretagnenet>

Le BretagneNet coté G.O….par RV organisateur Chef

« Parler de son bébé, c’est toujours difficile, c’est le plus beau, le plus intelligent et la rédac’ de VTTnet m’a collé ce dur exercice, vous narrer moi-même ce week end.

Un RandoNet, cela reste toujours un moment un peu à part ...

D ’abord parce qu’il y en a peu dans l’année, d’autre part car cela sort de l’ordinaire. Quand le dit randoNet a lieu dans votre région, c’est le plaisir d’accueillir ceux qui viennent d’ailleurs et parfois même de loin. Si vous en êtes l’organisateur, c est pire…

Le BretagneNet, ce n’était pas entièrement mon idée mais c’est devenu mon randoNet à moi. Cela faisait 6 mois que j y pensais à peu près tous les jours ; l’hébergement, les parcours, la logistique ...

Début mars j’ai commencé à sentir la pression.. 3 jours avant c’était presque la panique…Pire encore, un inscrit de dernière minute porte le nombre à 13... !! De là à devenir superstitieux…

Ce premier RandoNet de la saison a donc eu lieu au bord du lac de Guerlédan ( 22 ) ce 1er week-end d’avril.

13 participants dont notre couple présidentiel venus d’outre Quiévrain, Rouelibre et Fredo venus de leur Isère préférée, Steph arrivé en train du Nord…

Jeudi soir, je récupère donc Steph à Rennes et nous fonçons à allure modérée vers notre base. Là nous attendent déjà Rouelibre et Fredo ainsi que Roudou et Axelle. Arrivent sur ces entrefaites les 3 derniers prévus pour ce soir là. Olive et Christophe ainsi que Ludo, le 13eme homme !

Le vendredi, rando cool (c’était prévu familial.. et ça n’a pas gêné grand monde) .. un peu de tourisme, une fontaine, une chapelle quelques photos bien senties et un soleil estival, ciel bleu et tout et tout...

Vendredi soir nous rejoignent les 4 derniers... Prop’s, Greg, Karine et Manu (ouaip une fille de plus au club !) Ouf on est au complet, je peux respirer un grand coup.

Samedi, ciel plus couvert.. on s’embarque sur un 30 bornes, du sous-bois, de la grimpette de la M.a.c. (*) couillue (dixit RL), 2 ou 3 sympathiques descentes. De quoi s’amuser pendant la matinée. Presque 1000 de D+...plat la Bretagne ? Puis l’après midi ZE TRIATHLON !! :

1 épreuve Vtt ( en fait 6 ou 700 m sur un chemin à fond genre spéciale de rallye.)
1 épreuve Canoë ( qui a dit que le Vtt menait à rien ?)
1 épreuve de mécanique. (démonter le pneu avant de ma roue , enlever la chambre à air, remonter le tout + gonflage à 2.5 bars...)

L’ensemble par équipe de 2 ..Grosses crises de rigolade...surtout le montage de ma roue par Axelle et Roudou....

Grosse perf’ du tandem RL/Frédo qui nous font la mécanique en 50 secondes...Chapeau bas il faut le dire ...

Le dimanche, petite balade presque facile, un petit retour aux M.a.c. ( Ils sont joueurs et puis Roudou ne les avait pas vues la veille, il tourismait avec Mme), du chemin de halage..Et puis on s’est quitté après déjeuner...Prop’s et moi pas furieusement motivés pour repartir…

On avait un chouette hébergement ( seuls sur la base), des conditions quasi idéales, des facilités d’accès, salles, écran, bar, cheminée, terrasse face au lac, cuisine équipée.
Les canoës nous ont été mis à disposition gracieusement, Christophe qui ruinera sa roue-libre dés les premiers km du vendredi s’est vu prêter une roue par le loueur de la base...On a eu les clés, le personnel à nos petits soins. Les talkies walkies d Olive bien utiles pour gérer un groupe et pour balancer des vannes en roulant…

Rajoutez les boissons houblonnées d’ici et dailleurs et toutes les bouteilles apportées par les participants, le soleil, et le plaisir de se (re)voir.

Et puis j’ai vu la lumière mais c’est une autre histoire...

Aujourd’hui, au moment où j’écris ces lignes, nous sommes jeudi et j’ai l’impression d’y être encore..la tête pleine d’images..

Un randoNet ça devrait être remboursé par la Sécurité Sociale... »

Rv

(*) M.a.c. : abréviation de Machine à Coudre. Désigne un chemin formé d’épingles serrées, au profil descendant et plutôt technique. Un must vététesque.

Le BretagneNet coté G.M.….par RL, touriste cyclopédique

« J’ai presque honte de le dire : dans mon sac en arrivant à la base du lac de Guerlédan, j’avais le parfait attirail de l’aquavététiste. Dame !! La Bretagne ne possède t’elle pas 2 saisons principales, l’hiver et le 15 août ?

En dehors de ces poncifs sur l’humidité du climat local, je ne m’attendais pas à trouver ce qui allait faire le sel de ces 3 jours distillés par RV.

Poser son sac sur la base de loisirs du lac, c’est de suite se sentir en vacances. Le lac s’étend sous nos yeux recouvert des derniers rayons du soleil. Une terrasse, un apéro à partager avec les anciens et les nouvelles têtes, participants de ce randoNet. Un peu de mécanique, beaucoup de bonne humeur et une 1ere nuit où l’excitation du lendemain trouble un peu le repos.

Le vendredi c’est du familial. Rando cool. Soleil au programme et ciel bleu sans nuage. A moins de 4 km du départ nous sommes déjà en terrasse, sirotant un café au soleil en attendant que Christophe solutionne un problème de roue libre cassé (merci la base qui va lui prêter une roue !). Les heures qui suivent sont un vrai petit bonheur. On musarde dans la campagne qui a le bon goût de rester assez plane, dans un paysage de bocage et de bois. Seul l’épandage parfois généreux de l’agriculture locale, trouble un peu notre plaisir. Pour qui comme moi arrive de son Dauphiné, c’est un vrai dépaysement. On tchatche en roulant, aidés en cela par les talkies-walkies distribués pour garder le contact entre la tête et la queue du groupe. C’est vert, c’est blanc, c’est bleu. C’est chouette. On tombe les vestes, on roule en court.

Quelques montées nous rappellent à l’ordre. On cause cuisine à l’arrière pour se donner du courage, du moins tant que le souffle le permet. On roule dans les genêts, explosés de jaune en cette saison. Une belle fontaine sacrée, témoignage de cette foi bretonne si forte. Encore quelques mètres et nous voilà au point culminant de cette journée. A coté d’une belle église bâtie par un seigneur au retour d’une lointaine guerre, nous posons nos sacs et nos vélos dans les vestiges d’une tombe antique. Les paniers repas sont à l’image de la gentillesse du personnel de la base : généreux. Plaisanteries, plaisir d’être ensemble, sieste.

Le retour est plus costaud. Il faut même pousser les vtt dans un bois. Mais le point de vue vaut le coup. Nous faisons la connaissance d’un petit mulot nullement effrayé de notre présence et qui musarde entre nos chaussures. Une belle descente pour digérer ce panorama et une belle montée casse pattes sous le soleil pour entamer les mollets les plus affûtés. Dernière arsouille avant d’entamer le retour à la base. Là, face au lac on se refait cette 1ere journée en sirotant une bonne bière fraîche.

Douche, repas, derniers arrivants, séance vidéos vtt, dodo.

Le samedi c’est une journée plus relevée. Effectivement à peine 15mn après le départ le rouge est mis. 1ERE montée dru dans l’pentu. Et ça ne s’arrête pas de sitôt. Petite pause. Et on repart. RV offre à ses invités une visite d’une ferme bien bouillasseuse dont il leur fait faire le tour des bâtiments en faisant croire au groupe que c’est le chemin, pour la plus grande joie des deux agriculteurs «  Alors les gars on fait un détour ? ». Puis un beau run avec les premières chutes. Ca arsouille aux avant-postes !

Fini la rigolade. Il faut atteindre l’autre rive du lac. Une grosse et longue montée dans laquelle la plupart d’entre-nous se sont promis d’étrangler le 1er qui prétendrait que la Bretagne est plate. Mais la descente qui suit est à la hauteur de l’effort. Un beau single dans les bois, ludique à souhait et idéal pour mettre la pression à celui qui précède « Ca guenille devant ! ». Dommage en bas la taverne locale en bord du lac est fermée. Il nous faut remonter. Encore. Mais finalement la vue que nous gagnerons sur le lac sera à la hauteur. Pause photos et point carte. Il est temps de rejoindre la Chapelle, départ de la MAC !

Au regroupement de la Chapelle, inutile de dire qu’il y a de l’excitation dans l’air. Pensez-vous, une MAC, ici !! Petit amuse-bouche sous la forme d’une descente bien technique, cassante à souhait. Presque dangereuse tant elle est inattendue, le terrain étant plutôt assez soft dans la région. Puis le groupe rejoint une petite fontaine (avec son saint-patron, on est en Bretagne). C’est le point de départ de la dernière réjouissance de la matinée. La suite c’est à fond dans un single descendant, des marches qui permettent de sauter, avant d’attaquer une belle volée d’épingles avec des vrais morceaux de marches dedans. Certes courte avec ses 500m mais cette descente n’avait rien à envier à ses frangines alpines. D’ailleurs les plus courageux vont repartir à l’assaut et remonter au sommet pour s’offrir un run de plus. Puis c’est le retour à la base pour un déjeuner sur la terrasse avant d’attaquer le programme de l’après-midi, un triathlon à la sauce RV. Mais avec nos 30Km et nos 1000m de D+ du matin, les équipes manquent un peu de courage.

Mais elles vont vite retrouver de l’allant. La première épreuve consiste en une mini-DH. Une 1ere reco à pied, une seconde en vélo et voilà tout le monde concentré et motivé au départ. Une véritable ambiance de course. Staaaarrrttttt !!!! Gaz puis tout de suite freinage pour passer un virage en ’baïonnette’ marqué par 2 arbres penchés. Vicieux et casse-gueule. Faux-plat dans le bois et franchir au sortir une belle marche avant de remettre du jus pour attaquer, après un virage très serré, une petite montée entièrement recouverte de racines. C’est le souffle court et les cuisses en feu que l’on arrive en haut avant la descente. Plein gaz, virage à droite (coucou le photographe), attention à l’arbre au milieu qui penche du mauvais coté se méfier des poteaux de la barrière vers l’arrivée, virage à gauche (coucou le chronométreur), relaaannnnceeee (je vais vomir, je vais vomir…), virage à droite, arrivée !!!!! (j’ai fait combien ?). A ce petit jeu là c’est Ludo qui s’est montré le plus fort.

La 2eme épreuve n’est pas du vtt mais un parcours chrono en canoë. Les styles seront là très différents et manifestement tous les participants n’ont pas la même maîtrise du flottant que du roulant. Une franche partie de rigolade qui va inspirer Olive puisqu’à l’issue de cette épreuve il ira se baigner dans le lac.

En fin de journée, après la douche tout le monde se retrouve dans la grande salle commune de la base pour une soirée barbecue. Pendant l’apéro dernière épreuve de ce triathlon avec l’épreuve de mécanique. Démontage et remontage chrono d’une roue. Une belle tranche de rigolade là encore avec en particulier les prestations de la paire Props/Olive qui nous sert un véritable sketch ou de Roudou/Axelle avec une explosion post-remontage. En tout cas le team dauphinois Fredo/Rouelibre, les vainqueurs de cette épreuve, prouvent que l’opération se fait en moins de 50 s. S’en suit un bon repas, arrosé par les productions angevines et clos par les célèbres crêpes bretonnes. Entre-temps RV aura eu le temps de remettre les prix, le meilleurs revenant au team Ludo-Steph. Bravo les gars !

Ce RandoNet se terminera le dimanche par une dernière sortie vtt qui sera un beau résumé du week-end. Un peu de hard avec un remake de la Mac du samedi, une belle virée dans la campagne en mode rando-cool comme le vendredi et une pause ravito made-in-apéro comme tous les jours… Retour par le chemin de halage (une première dans un randoNet), arsouille finale avant le repas en terrasse et il faut faire les bagages et les adieux.

Encore une fois l’effet randoNet aura marché à fond. 3 jours avec des vrais morceaux de plaisir dedans ; plaisir de rouler ensemble, plaisir d’être ensemble, plaisir de faire la connaissance de nouveaux camarades de jeu, plaisir de partager l’instant et plein de trucs encore…un RandoNet ça ne se raconte pas, ça se vit. »

Rouelibre

Casque Bas à :

- RV notre GO, qui n’aura jamais ménagé sa peine, sa bonne humeur et son entrain pour faire de ces 3 jours une réussite et qui nous a fait découvrir cette belle région à VTT. RV 1000 fois merci !!!

- Tout le personnel de la base de loisirs du lac de Guerlédan et à Mme Clequin qui se sont donné à fond et avec le sourire.


Quelques liens :

- La base de loisirs de Guerlédan

- La galerie de photo de Roudou sur VTTnet

- La galerie de photo de Stéphane



Auteur - RouelibrE




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013