Accueil > Magazine > Compte-rendus > Randonets

  Moélan sur mer : Le 3ème Bretagnenet de l’Histoire


(9/01/2007)

Pour la 3eme édition du BretagneNet c’est donc à Moélan, au bord de la mer, pas loin très loin de Lorient, que nous avons posé nos bagages. Les parcours ont déjà été un peu repérés et l’office du tourisme local nous a bien aidé pour les cartes...Internet s’y est même mis, normal pour le club des « vététistes du Net ». Et puis on trouve tout en cherchant bien. L’objectif pour cette édition reste le même que les années précédentes : cool et plaisir, le vtt en roue libre.

Cette année, point de gite ou de base de loisirs pour des raisons de budget à respecter. C’est donc en camping que nous trouvons refuge. Nous devions être 15 pour cette édition suivant les prévisions et diverses promesses récoltées mais au final c’est une équipe réduite de 6 qui s’aligne sur ce rendez-vous. Comme nous ne sommes pas nombreux, 2 mobiles homes suffisent et en juin, ce n’est pas la foule dans le camping, je n’ai meme pas vu Franck Dubosc...ni même un de ses clônes en maillot et tee-shirt Benco.

Cette année, autonomie côté organisation, tout est à notre charge, la bouffe, les ptits dej’, la vaisselle.. D’ailleurs pour ça, on a invité une fille et Karine est la bienvenue... ( aïe, pas taper Karine ! ).

Les arrivées se font en ordre dispersé. Olive et moi le jeudi soir, Karine et Manu le lendemain midi, Prop’s le soir, et l’autre Manu le samedi matin.

Du coup le vendredi, on attaque de bonne heure...sur le coup de 14.00 h ! Il ne faut pas trop se faire violence tout de même. Il fait beau, il y a plein de sentiers balisés, peu de route, toute la tranquillité que l’on recherche et finalement, pour une premiere journée, on n’est pas loin des 45 km.

Karine et Manu ont du bol. Ils n’auront pas à traîner leurs antiques vtt « collectors » tout rigides, Olive a apporté avec lui son vélo de secours, un sympathique semi rigide, monté sur la base d’un cadre Sunn avec une petite fourche Rock shocks , hyper léger et nerveux et je laisse mon Specialized à Manu... Quant à moi, je suis venu avec un Giant Trance 2 dans mes bagages, fort aimablement prêté par mon revendeur. Qu’il en soit une fois d’ailleurs encore remercié, car fidéle à la tradition VTTnet, ce randoNet sera lui aussi l’occasion de tester un vélo.

Donc Karine sur le Sunn, Manu sur mon Spe’, Olive sur son Giant NRS perso (il n’aime décidément pas le Trance ) et moi qui me dévoue pour commencer le test. On n’a pas des vies faciles parfois chez VTTnet, je vous l’dis...

Je ne vous recommenterai pas ce que je pense du Trance, je l’ai déjà écrit par ailleurs et pour plus d’information, je vous renvois à l’article publié sur VTTnet.
Tout ce qu’il faut savoir, c’est que la journée passe vite...Le temps d’aller faire trempette à la piscine, Prop’s arrive. Il était temps, on allait manquer de bières...( nan là je déc... on avait laaargement de quoi faire ! ). Une vie pas facile, je vous l’ai dit...

Samedi : Manu (l’autre...) arrive, il s’est levé de très bonne heure. On est enfin au complet. Ce jour là, je vais faire plusieurs découvertes :
- Rouler au bord de la mer, ça peut être fatigant parce que ça monte et ça descend tout le temps.
- Le soleil, ça donne des coups de soleil ( Bon ce n’est pas une découverte, d’accord... )
- Un SR, même un petit cadre, c’est fun !!! et encore il avait un grave problème de dérailleur ( "rincé" dira son proprio ). Roues légères, petite potence, une bobinette bien sympathique... et encore il a évolué depuis, disques et transmission neuve.
- Un Décathlon « de base », c’est suffisant pour rigoler. Manu le copain d’Olive roule sur un tel vélo et je me suis surpris à le voir débouler comme un âne.
- Le rougail saucisse (plat réunionnais) c’est très bon ! (la recette)
-  La route c’est bien...vu que je vais établir le record de vitesse du week-end sur le plat (et encore sans passer le grand plateau parce qu’après 55 bornes..)

-  une piscine personnelle avec les mobil homes, ce serait top...

Samedi soir, la journée se termine en roue libre, un peu cassés, quelques coups de soleil dans la tête et surtout avec pleins d’images.

Dimanche, il est temps de remballer, on nettoie, on paie, on part, 10 km plus loin, tester un autre parcours dans un bois, près d’un château.

Prop’s va nous faire une démonstration des possibilités du Giant Trance en descente infernale et va échouer de peu dans la montée impossible. Il reste tout de meme un spécialiste du sujet.

Du coup, en laissant le Trance de test à Props, je récupére son Stumpjumper, ce qui me permet de faire un comparatif entre ces deux machines. Et entre le Giant et le Specialized il y a un monde. Autant le Trance est stable, autant le Stump’ est joueur. Et pourtant, si je devais choisir aujourd hui, j’aurais du mal à me decider..

Mais déjà c’est l’après-midi. Le temps de pique-niquer et c’est le retour, entre 180 km pour certains et pas loin de 500 bornes à refaire pour rentrer pour d’autres ...

La cuvée 2006 en résumé ??

Du soleil

1 nana

Des vélos

Des copains

Pas de prise de tête

Pas de casse ni bobos

Que demander de plus ...

Des projets pour 2007 ? Oui il en traine un, pas officiel. Il ne sera pas au calendrier, on parle d’un itinérant, mais "chuuut" ceci est une autre histoire.



Auteur - RV




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013