Accueil > Magazine > Actu et événements > l’actu 2007

  TRANSVESUBIENNE 06 19 et 20 mai 2007


(2/05/2007)

La grande classique azuréenne est souvent comparée au « Paris-Roubaix » pour l’engagement physique et technique qu’elle impose sur 2 roues, ou à ’une compétition de ski d’alpinisme internationale pourla connaissance et la maîtrise des situations en altitude.

La recette de la TRANSVESUBIENNE consiste à relier les portes du Mercantour au plus près de la côte méditerranéenne à travers le plus réseau de sentiers VTT d’Europe que détiennent les Alpes-Maritimes. L’esprit de la course impose une totale polyvalence de la pratique de ce sport, véritable phénomène social puisqu’il revendique actuellement près de 5 millions de vététistes, dilettantes ou amateurs éclairés dans l’hexagone (source : AFIT).

La course des courses occupe l’esprit des inconditionnels tout au long de l’année car aucune autre compétition ne présente ce format hors norme : près de 100 kilomètres de sentiers muletiers, de voies romaines qui imposent une conquête, tant à l’ascension qu’à la descente : 3.000 mètres de positif, presque 4.000 de négatif, soit 7 heures de course pour les meilleurs (temps moyen 8 h 30). Toutes les situations de progression poussées à l’extrême : portage, démultiplication maximum, sollicitation des suspensions et des freins hydrauliques, tout en essayant de gérer son organisme dès qu’on peut lâcher le guidon d’au moins une main.

Les vainqueurs les plus célèbres comptent parmi l’élite mondiale, comme Christian TAILLEFER en 1989 et 1990, Jérôme CHIOTTI en 2003, ou Cédric RAVANEL, vice champion du Monde en 2006. Mais la TRANSVESUBIENNE demeure une course de spécialistes et les azuréens se taillent la part belle parmi les favoris. Les niçois Jean-Pierre BRUNI, Claude VERGIER ou François DOLA l’ont emporté en leur temps. Pour cette 19ème édition, le laurentin Kévin GRAUX (4ème en 2006), le cannois Cédric JACOPINI, les niçois Olivier GIORDANENGO, Lionel CHEVALIER, ou le sospelois Brice THOURET et bien d’autres ont démontré en ce début de saison qu’ils étaient au fait de leur préparation en animant les dernières courses régionales.

Le week-end de la TRANSVESUBIENNE débute par le Prologue de la COLMIANE en guise d’échauffement samedi 19 mai après-midi : course contre-la-montre par 4 entre le Pic de Colmiane et le Lycée des métiers de la montagne à La Bolline. Spectacle haut en couleur pour tous ceux et toutes celles qui profiteront de l’ouverture du télésiège pour applaudir les premières prouesses de ces candidats au dépassement de soi.

Dimanche matin 7 h, les choses très sérieuses débutent sur le plateau de la station de la Colmiane pour rejoindre les hautes cimes des 2 Cayres avant une plongée sur la Vésubie à Lantosque. Grosse ascension (1.100 m de positf) jusqu’à Peira Cava puis de nouveau un plongeon de 700 mètres pour relier le Col de la Porte. Un tourniquet infernal dans des sentes à la limite du pratiquable jusqu’au Col St roch, une nouvelle descente jusqu’au cœur du vallon de Plan Fae où coule le Paillon pour attaquer la terrible ascension sur les roches de Rocaspavierre du Col St Michel et les contreforts du Mont Ferion. Final éprouvant dans les rochers jusqu’au Grand Pré de Levens en tout début d’après-midi.
De nombreuses portions valent vraiment le détour pour tous les amoureux de pleine nature qui iront à la découverte de cette grande traversée tout en applaudissant et en encourageant l’effort de ces bikers de l’extrême.
Un « guide de la Transvesubienne » est édité spécialement pour aider coureurs, assistance et public à se trouver le fil de cette course résolument hors des sentiers battus.

Infos et inscriptions :
www.avalanchetrophy.com
Tel : 04 93 43 51 54



Auteur - communiqué de presse UCC




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013