Accueil > Club > Archives > Le calendrier de la saison 2007 > #4 - RoanneNet - Septembre 2007

  Le programme du Roannenet


(12/08/2007)

Pour ce dernier randonet de l’année, nous vous proposons d’aller rouler dans la région de Roanne et de découvrir un site de moyenne montagne particulièrement adapté à la pratique du VTT : le site des Monts de la Madeleine. Situés entre Auvergne et Rhône Alpes, à cheval sur la Loire et l’Allier, au cœur de la Montagne Bourbonnaise, les Monts de la Madeleine dominent la plaine du pays Roannais et offrent une variété de paysages et de chemins qui devrait combler les amateurs de grands espaces, de nature préservée et... de randonnées VTT.

JPEG - 111.5 ko

Programme
Durant les trois jours de ce randonet, nous naviguerons entre 600 mètres et 1200 mètres d’altitude. Nous arpenterons les vastes étendues forestières qui couvrent les Monts de la Madeleine. Ces espaces forestiers, constitués de hêtraies et de sapinières, regorgent de ruisseaux et de rivières qu’il nous faudra traverser en essayant de garder les pieds au sec...

JPEG - 169 ko

Nous suivrons des chemins balisés FFCT, mais nous sortirons aussi des sentiers battus pour nous aventurer hors pistes à travers les hêtraies profondes qui se prêtent particulièrement bien à cet exercice.
Sur le plateau de la Verrerie, nous évoluerons à travers un paysage de landes et de tourbières, paysage qui est resté intact depuis des millénaires. De ce plateau, nous aurons une vue imprenable sur le roannais et, si le ciel est limpide comme c’est souvent le cas pendant cette période de l’année, nous pourrons admirer, à l’Ouest, le Mont-Blanc et, à l’Est, la chaîne des Puys d’Auvergne.

JPEG - 119.8 ko


Le camp de base
Notre camp de base sera le gîte de la Bourbonnière à St Nicolas des Biefs. Situé à 930 mètres d’altitude, non loin du plateau de la Verrerie et de ses tourbières, à une trentaine de kilomètres de Roanne, St Nicolas des Biefs est la plus haute commune de l’Allier. Les chemins que nous emprunterons durant ce randonet partent directement du village. Il n’y a donc aucune manipulation de voiture prévue durant ce séjour. Tout se fera à vélo et à la force du mollet !
Nous serons hébergés dans deux dortoirs de 11 personnes et de 14 personnes. Nous prendrons les petits déjeuners et les repas du soir au gîte. Le panier pique-nique du midi sera fourni par le gîte.
Pour le couchage, il faudra penser à amener un drap housse et un duvet. Il faudra aussi penser à prendre un pull-over et des vêtements chauds, car les soirées commencent à être fraiches à cette altitude et à cette époque de l’année (et des chaussettes de rechange, les chemins pouvant parfois être un peu humides...).
Les vélos seront stockés dans un local fermé.

JPEG - 141.7 ko


Localisation du Gîte
Vous pourrez rejoindre le gîte dès le jeudi soir à l’adresse suivante : Le bourg - 03 250 Saint Nicolas des Biefs
Point GPS : Long : 3° 46’ 59’’ E ; Lat : 46° 03’ 37" N
Tél. : 04 70 56 40 99 / 06 80 91 05 12

Les randonnées
Premier jour (vendredi 28/09)
La première journée sera celle où il y a le plus de dénivelé (environ 1800 mètres) et le plus de kilomètres (environ une cinquantaine). Nous explorerons la partie Nord et le versant Est des Monts de la Madeleine. Nous commencerons le matin par une petite boucle rafraichissante sur le plateau de la verrerie. Nous traverserons les tourbières jusqu’au col de la Rivière Noire et redescendrons alors sur le village de Saint Nicolas des Biefs. De Saint Nicolas, nous rejoindrons le hameau du Fayot situé à 830 mètres d’altitude par des chemins splendides bordés de hêtres et de genêts. Après cette mise en jambe d’une douzaine de kilomètres durant laquelle on aura surtout descendu, il faudra s’attaquer à la première difficulté de la journée et remonter en direction de la Pierre Charbonnière et du Ray Dadieu. De-là, nous amorcerons un longue descente, tout de même entrecoupée de belles bosses, qui nous mènera, via la Croix du Sud et la forêt de Pardières, jusqu’à un sentier en crête dominant, au Nord, le barrage de la Tache et, au Sud, le barrage du Rouchain. Ce sentier, dont le final pentu est agrémenté de rochers un peu traitres, nous déposera à 430 mètres d’altitude. Il s’agira alors de remonter : 9 kilomètres d’ascension pour environ 600 mètres de dénivelés d’un coup. Nous arriverons, immanquablement épuisés, mais heureux, à la Grande Borne d’où il nous restera environ cinq kilomètres pour rejoindre notre camp de base par un superbe single track serpentant à travers les airelliers et les fougères. Il s’agira tout de même de garder un peu de jus pour l’Assemblée Générale de l’association qui se tiendra le soir même dans la salle du conseil municipal de Saint Nicolas des Biefs...

JPEG - 178.2 ko
JPEG - 110.2 ko
JPEG - 121.2 ko


Deuxième jour (samedi 29/09)
La deuxième journée sera consacrée à la partie Sud et au versant Ouest des Monts de la Madeleine. Nous commencerons la journée par la descente de la Pierre Châtel, une jolie barre granitique avec un sentier en lacet qui tourne autour. Pas sûr que tout passe sur le vélo (c’est un site d’escalade...), mais nous pourrons toujours essayer... Nous prendrons alors la direction des bois du Sapey et de la somptueuse forêt domaniale de l’Assise. Entre temps, nous aurons eu au loin de très belles échappées sur le massif des Bois Noirs qui regorge aussi de chemin de randonnées et qui se trouve à moins de dix kilomètres à vol d’oiseau des Monts de la Madeleine. Nous pourrons alors commencer l’ascension vers les Pierres du Jour, le point culminant des monts de la Madeleine (1164 mètres), qui dominent la station de ski de la Loge des Gardes. Nous redescendrons alors en direction des Pierres Druidiques (encore des pierres...). De là, deux options... Si nous sommes très en forme, nous nous autoriserons les 500 mètres de dénivelé négatif qui nous séparent du hameau de Terrenoire ; mais il faudra alors remonter via le hameau de Golliard ou le village de la Chabanne pour revenir vers la Loge des Gardes. Sinon, nous prendrons directement la direction du Gué de la Chaux. De là, nous entamerons une boucle qui nous fera descendre jusqu’au col de la Croix Trévingt (854 mètres d’altitude) et traverser, lors de la remontée, les bois Vagues. Il sera alors l’heure de rentrer doucement au bercail...

JPEG - 156.5 ko
JPEG - 162.3 ko
JPEG - 174.6 ko

Troisième jour (dimanche matin 30/09)
Pour les très motivés, il sera toujours possible d’organiser une petite randonnée du côté du massif des Bois Noirs : par exemple, l’ascension du Puy du Montoncel (1287 mètres) avec retour par le célèbre col de la Charme. Pour les autres, nous pourrons suivre un des circuits FFCT qui partent du hameau de la Verrerie et qui cheminent sur le plateau sans trop dégringoler dans la pente. Comme d’habitude le retour à la maison se fera en début du dimanche après-midi.

Pour qui ?
Ce randonet est axé « randonnées ». Les chemins que nous pratiquerons durant ces trois jours sont très variés. Single tracks en sous-bois, chemins à vaches longeant des prairies, pistes d’exploitation forestière cabossées, hors piste, lits de ruisseaux : il devrait y en avoir pour tout le monde. Mais, il n’y aura rien d’extraordinairement technique, même s’il faut s’attendre parfois à des passages avec un peu de pente, des rochers, de la caillasse et des racines, bref des passages où il faudra savoir retenir sa monture et choisir les bonnes trajectoires.
Comme il y a quand même du relief dans la région, il faudra en revanche compter avec pas mal de dénivelé positif tout au long de ce randonet (environ 1800 mètres le premier jours et 1500 mètres le deuxième jour). Une bonne condition physique est donc requise, même si la longueur et la difficulté des sorties seront bien évidemment adaptées à la force du groupe.

Inscriptions
...

Quelques liens
Ci-dessous quelques informations complémentaires sur notre lieu d’hébergement et sur la région :

- Le gîte de la Bourbonnière

- Très belle visite virtuelle interactive 360° de Saint Nicolas des Biefs, du gîte, du plateau de la Verrerie, de sa tourbière, etc.

- La base VTT FFCT des Monts de la Madeleine

- Pour découvrir la Montagne bourbonnaise

- Le village de Saint Nicolas des Biefs sur Wikipedia

- Pour découvrir les Monts de la Madeleine

Les GO’s

- Philippe Plasson (dit Phil’)

- Guidoline



Auteur - Fab




Nous contacter - Infos légales - rss - Copyright VTTnet 1997/2013